En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Session plénière du forum d'oc 2014
 
    Imprimer la page...
    Imprimer la section...
 
 
 
 
 

Session plénière du forum d'oc 2014

LogoForumBoule_200.png

Le Forum d’Oc à La Fare

11 octobre 2014

Une session studieuse et dense
 

Il serait vain de résumer en une page les trois heures d’informations et de débats de la première session du Forum d’Oc : elles ont été enregistrées et retranscrites en intégralité, les documents sont disponibles et téléchargeables sur le site de l’AELOC. On se contentera ici d’en résumer les grandes lignes.

forum1.jpg

Le public nombreux qui représentait les 90 structures déjà adhérentes a pu entendre Guy Revest, président de l’Association de gestion du Forum, préciser clairement les buts du rassemblement. Nous devons d’une part faire converger autant que faire se peut des initiatives éparses sans pour autant les entraver, pour que chacun de nos projets bénéficie de la force que lui confère notre cohésion ; et d’autre part constituer un groupe de proposition auprès de tous les décideurs, locaux ou nationaux, qui sont susceptibles de porter nos revendications. Et la première tâche concrète pour chacun d’entre nous et la plus urgente, c’est d’accroître le nombre d’adhésions au Forum.

Les responsables des cinq groupes de travail ont dégagé les priorités qu’ils proposaient de mettre en oeuvre sans délai. Pour la culture, la création et le spectacle, c’est la recherche des moyens d’une production de qualité et la démarche pour y faire entrer la langue sans limiter le public aux convaincus qui constituent le souci majeur. Dans le domaine de l’environnement, des territoires et des pouvoirs locaux, deux chantiers concrets doivent être ouverts : l’information des collectivités territoriales afin de les associer le plus tôt possible au projet du Forum ; la visibilité de la langue par la signalétique.

Le groupe de travail sur le développement durable et l’action auprès des entreprises se donnera pour tâche d’identifier les secteurs qui peuvent être immédiatement ciblés pour la promotion de la langue, directement et par les relais des organismes qui structurent le domaine ; bâtir un argumentaire pour les convaincre ; démarcher les acteurs. Le chantier sur la communication et les médias choisit pour priorité de définir les finalités de notre action en démentant les stéréotypes négatifs dont elle est affectée ; en structurant les acteurs professionnels de la communication et des médias qui utilisent et promeuvent la langue ; en suscitant l’action des militants et sympathisants pour contrer la diminution des espaces impartis à la langue dans les médias.

La commission concernant l’enseignement et la formation envisage son action autour de trois priorités : la revendication pour le développement de la pratique de la langue ; la participation aux instances décisionnelles avec des propositions de démarches concrètes ; la promotion de la langue par des outils destinés à faciliter la mise en œuvre de l’enseignement et la diffusion d’information sur la langue dans le cadre des établissements.

La tâche qui s’ouvre à présent est de faire fonctionner les groupes de travail, pour lesquels l’apport de chacun est sollicité. On peut s’impliquer dans les projets à différents niveaux, par une présence aux réunions des commissions, ou par une participation à distance, régulière ou occasionnelle. Les inscriptions aux diverses commissions peuvent être adressées à l’AELOC ou directement au Forum d’Oc.


Date de création : 26/11/2014 - 10:42
Catégorie : Ce que nous faisons - Le Forum d'oc
Page lue 11044 fois

Formulaire d'adhésion à l'AELOc-paiement sécurisé par CB

Propulsé par HelloAsso