En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Assemblée generale 2018
    Imprimer la page...

Assemblée generale 2018

Assemblée générale 2018 de l’AELOC
Samedi 1° Juillet 2018 à Aix


Excusés : Betty Allasio, Mireille Bastet, Annette Cottin, Frédérique Durand, Patricia Forien, Sandhra Gharibian, Marie-Noëlle Pieracci, Jean-Claude Bouvier, Gilles Maille, Matthieu Poitavin, Marc Rivoira, Denis Roux, Bernard Vaton

Procurations : Patricia Forien pour Nadia Allietta – Noëlle Gandon, Joël Bouc et Bernard Vaton pour Alain Barthélemy-Vigouroux


1. Rapport moral, rapport d’activité

Le secrétaire de l’association présente le rapport moral et le rapport d’activité.

Le rapport moral a pour but de rechercher la conformité de notre action à nos objectifs, et le rapport d’activité de détailler nos réalisations communes. Nous les présentons à la suite, puisqu’ils ne sont pas séparables dans la pratique.

Nous fêterons à la fin de l’année les 30 ans de l’AELOC. Ce sera l’occasion de mettre à l’honneur tous ceux qui lui ont permis de se développer depuis, avec une pensés spéciale pour ceux qui ne sont plus de ce monde : notre président d’honneur Guy Garnier, notre trésorière Marie-Thérèse Hermitte, Guy Martin dont nous célébrons cette année le dixième anniversaire du décès, Jean Saubrement, et des partenaires fidèles comme Jean-Pierre Belmon.

Le travail de l’AELOC est justement défini par cet esprit de partenariat. Partenaires de l’Éducation Nationale et  des collectivités territoriales, nous le sommes dans plusieurs projets, et de même avec les associations de promotion de la langue d’oc. Avec l’Éducation Nationale, en tant que membres du Conseil Académique des Langues Régionales, nous jouons un rôle de conseil et de proposition, ainsi que d’aide aux enseignants, tant dans le domaine pédagogique que dans celui de la défense de la discipline.

Parmi les associations, l’AELOC a un lien institutionnel avec la Fédération des Amis de l’Instruction Laïque des Bouches du Rhône, dont nous sommes membres : la laïcité fait partie de nos options fondamentales, l’AELOC étant libre de toute subordination idéologique ou politique. Dans le domaine qui est le sien, la transmission de la langue, elle est attentive à défendre la liberté des choix culturels de ses membres, et spécialement de la manière de transcrire la langue, en recommandant de s’écarter des polémiques pour rechercher la connaissance mutuelle et les convergences.

Le autres liens institutionnels de l’AELOC s’établissent avec le Forum d’Oc de Provence-Alpes-Côte d’Azur,  dont elle est membre fondateur avec le Félibrige et l’Institut d’Etudes Occitanes, et elle se coordonne avec l’Association des Professeurs de Langue Régionale de l’Académie de Nice qui est notre partenaire au sein de la Fédération Nationale des Enseignants de Langue d’oc, avec qui notre secrétaire adjointe Marie-Françoise Lamotte assure une liaison permanente.

On traite plus précisément des deux actions d’envergure régionale que l’AELOC a contribué à lancer au sein du Forum d’Oc. La plus importante est l’Appel aux Elus nationaux et régionaux de Provence-Alpes-Côte d’Azur sur la transmission de la langue régionale aux jeunes générations. La seconde est la mise en garde que le Forum a adressée aux députés et sénateurs de la région, et aussi aux députés membres du Groupe Langues Régionales de l’Assemblée Nationale, contre la proposition de loi présentée par le député des Bouches du Rhône Bernard Reynès qui demande la séparation du provençal du reste de la langue d’oc et l’interdiction de la graphie classique dans l’enseignement.

Les activités culturelles auprès des écoles concernent d’une part les projets d’introduction de la langue dans les établissements de La Ciotat, sous la conduite de l’Inspecteur de l’Éducation Nationale et de la Municipalité ; d’autre part le programme de propositions culturelles auprès de l’ensemble des écoles, sur les thèmes du Carnaval, des contes de Provence, du théâtre, des spectacles Lo Violon dei Bòscs et Lo Murmure dau Pastre.

L’information est assurée par la publication du bulletin La Tarasca/La Tarasco ; du fonctionnement du site informatique et de la lettre d’information, assuré par Jean-Pierre Reynaud, qui compte 1106 abonnés pour l’année 2017, la page Facebook animée par Marie-Françoise Lamotte, et la participation régulière au café provençal d’Aix en Provence.

Dans le domaine de la formation, l’AELOC a assuré depuis quatre ans le fonctionnement d’une unité d’enseignement optionnelle de 30 à 36 heures d’enseignement dans le Master Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation de l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Éducation de l’Académie d’Aix-Marseille, dans ses quatre sites d’Aix, Avignon, Digne et Marseille, par convention avec l’Université. Cette formation a été subventionnée par le Conseil Régional et les Conseils Départementaux des Alpes de Haute Provence et des Bouches du Rhône. Cette année, l’intervention n’a pu être financée qu’à Digne, le Conseil Régional ayant décidé de conventionner directement avec l’Université.

Nous participons avec l’Ostau de Provença-Oustau de Prouvènço au dispositif de la ville d’Aix dit Plan organisant les activités de la Ville pour la réussite éducative (POIVRE), en formant les étudiants envoyés par notre collègue Emmanuel Desiles, Maître de Conférences à l’Université d’Aix-Marseille.  

A Ventabren et à Cucuron, l’AELOC continue de proposer une initiation et un perfectionnement à la langue, en partenariat avec les associations locales (respectivement ACPV et La Vida en Oc).

Les relations avec l’administration se ressentent de la dégradation générale provenant du désintérêt complet du Ministère de l’Éducation Nationale, de l’abandon des promesses de campagne du candidat Emmanuel Macron, et des libertés que des responsables locaux hostiles à la langue se croient du coup autorisés à prendre. Combiné aux effets des réformes du collège du précédent gouvernement, tout cela a mené à une situation qui a même conduit le Président Christian Estrosi à publier une protestation sur cette situation dans le quotidien Nice-Matin.

En effet, depuis que les quotas d’heures de langue régionale ne sont plus réservés dans les établissements secondaires, la pression interne tend à les réduire. Le Conseil Académique des Langues Régionales, malgré les protestations des associations, n’a encore une fois pas été réuni dans la présente année scolaire. Ces protestations seront renouvelées. Nos collègues des Hautes Alpes n’ont pas réussi à faire nommer sur place un enseignant déjà titulaire qui vient d’obtenir le CAPES d’occitan-langue d’oc, alors que ce département est le seul de la région à ne bénéficier d’aucun poste de cette discipline. Notre collègue et administrateur Matthieu Poitavin a proposé de programmer une réunion des professeurs du second degré à la rentrée scolaire pour envisager les mesures à prendre.

L’AELOC a continué à participer avec l’Association Culturelle Provençale de Ventabren au Prix des Jeunes dans le cadre du Grand Prix Littéraire de Provence. Trois projets ont été retenus cette année par le jury : un projet de l’école maternelle de Puyloubier, un autre de l’école élémentaire Clovis Hugues de Ménerbes, un troisième de l’école primaire Calandreta d’Aurenja, le dernier émanant du collège Henri Wallon de Marseille.

L’AELOC a été partenaire, dans le Comité Provençal de la Sainte Baume, de la mise en place du projet de Parc naturel régional en permettant que la langue régionale y soit présente.

A La Ciotat l’AELOC a participé à la seconde manifestation Fest’Aquí en tenant un stand et en assurant des ateliers sur la langue d’oc et sur le projet d’intercompréhension des langues romanes. A Cucuron, elle a participé à la réalisation de la seconde manifestation « La Vida en Oc ».

La gestion du stock de livres de l’AELOC continue d’être assurée par Rémy Salamon qui l’héberge gratuitement. Trois des projets d’édition restent encore en suspens dans la recherche de leur financement : il s’agit de la réédition des livrets « Langue d’oc et culture régionale à l’école », l’édition bilingue italien-provençal des mémoires de l’immigré Giambattista Cane, l’édition d’un livret sur les chansons originales des Cantejadas. L’AELOC a donné la priorité à l’édition du livre du maître et du fichier de l’ensemble didactique « La Mallette Pédagogique » utilisé par la Mission de Langue Régionale des Bouches du Rhône, et à la possibilité de créer dans le site un espace dédié aux outils pour la classe.

Le rapport moral et le rapport d’activité sont adoptés à l’unanimité.


2. Rapport financier

Le trésorier de l’association présente le rapport financier. Le rapport est adopté et les  comptes sont approuvés à l’unanimité.


3. Les projets

L’ensemble des actions engagées sera continué dans la prochaine année scolaire.

L’AELOC recherchera encore comment assurer la présence de la langue à l’ESPÉ, et son aide au site de Digne sera maintenue avec l’aide du Conseil départemental. Pour l’édition, des contacts avec des éditeurs privés sont pris, de même qu’avec le service de documentation de l’Éducation Nationale CANOPÉ en vue d’un partenariat d’aide à la traduction et à la diffusion.

L’Appel aux élus sur la transmission de la langue à la jeunesse est un chantier qui s’ouvre, et qui est destiné à prendre de l’ampleur à mesure que plus d’élus seront sensibilisés. Le Congrès du Forum à Nice en Novembre y consacrera une table ronde et le futur Congrès de La Seyne y sera entièrement consacré.

L’AELOC participera au Congrès de l’Association des Régions de France et se tient prête à aider à toute initiative qu’elle promouvrait en faveur des langues régionales.

Le prochain Congrès de l’AELOC se tiendra en Novembre 2019 à La Ciotat, et aura pour thème la langue d’oc, les jeux, la pratique sportive. Le renouvellement de la manifestation des Cantejadas est à l’étude. L’AELOC participera à la préparation et à la tenue du colloque « Pays Catalans et Provence, regards croisés » de l’Université d’Aix-Marseille prévu pour Octobre 2019.  


4. Les administrateurs

Le conseil d’administration étant élu pour deux ans, il reste inchangé. Aucune modification des fonctions au sein du bureau n’est enregistrée.

                    A Aix en Provence le 1° Juillet 2018


                La Présidente
Mme Mireille COMBE-TRINQUIER


Date de création : 16/01/2021 11:29
Catégorie : Ce que nous faisons - Vie associative
Page lue 332 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Formulaire d'adhésion à l'AELOc-paiement sécurisé par CB

Propulsé par HelloAsso