En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Recherche
 
Fermer
 
Vous êtes ici :   Accueil » Assemblée générale 2012: Compte rendu
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

La Boutique

      +Visitez la boutique en ligne de l'AELOC

        bouton_boutique.png

      +Téléchargez notre catalogue .pdf

      LibreEscolan[1].jpg     lorei2[1].jpg

     Contact commandes: 

      Corrièu    E-mél

La Tarasca/o

Ce que nous faisons

 ↑  

Adhésion en ligne

     Vous pouvez adhérer à l'AELOc depuis le site, et régler votre cotisation en ligne.

Enseignement

Lu dans le journal...

Vidéos

Archives

Assemblée générale 2012: Compte rendu

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://www.aeloc.fr/data/fr-articles.xml

ostau_de_p.jpgCompte rendu

Assemblée générale de l’AELOC

le Samedi 30 Juin 2012 à l’Ostau de Provença, Aix en Provence

 

 

 

La Présidente donne la liste des excusés : Betty Allasio, Mathieu Poitavin. On transmet les vœux de Marie-Jeanne Verny au nom de la FELCO, et on rappelle la date de l’AG de notre fédération ; nous y serons représentés par Mathieu Poitavin.

1. Rapport moral et rapport d’activités

Le rapport moral rappelle les objectifs de l’AELOC et les compare avec les actions entreprises. L’AELOC veut d’une part apporter une aide à ceux qui transmettent la langue en proposant des interventions culturelles dans les écoles, organiser des manifestations, mettre à disposition des aides pour la classe, documents pédagogiques, œuvres pour la jeunesse ; proposer des actions de formation ; aider à la mise en place de projets permettant la diffusion de la langue d’oc. Elle joue d’autre part un rôle dans ce qu’on peut appeler la socialisation de la langue, considérée du point de vue de sa transmission : tenue d’un site d’information de qualité, relation avec les administrations et les élus, relations avec ses partenaires associatifs ou syndicaux, participation aux commissions Académiques et départementales, défense de la discipline à la demande d’enseignants ou de familles, ou à sa propre initiative ; création de liens entre les équipes enseignantes et éducatives et leur environnement ; proposition d’un colloque bisannuel de niveau universitaire permettant de lier l’enseignement de l’occitan avec une préoccupation de la société. Enfin, l’AELOC, au contraire des associations qui privilégient un modèle de langue et de graphie, refuse de porter un jugement de valeur sur

les choix volontaires de ses adhérents, et s’engage à les défendre au cas où ils seraient attaqués à cause d’eux.

Sur le premier point, Rémy Salamon détaille les interventions en milieu scolaire, les formations, et les réalisations éditoriales.

Cette année, le dépliant contenant les diverses propositions d’animation culturelle a été envoyé dans l’ensemble des écoles de l'Académie d'Aix-Marseille. Ces 2500 envois étaient destinés à faire connaître l’action de l’AELOC sur l’ensemble de son territoire. Pour chaque année suivante, un seul département sera ciblé, outre les envois aux écoles les plus engagées.

Au cours de l’année scolaire écoulée ont été assurées six représentations du spectacle « Patapim-Patapam » du TIO-La Rampe (Var, Vaucluse et Bouches du Rhône) ; cinq animations de carnaval avec le Trio Petaçons (Vaucluse, Bouches du Rhône), chaque animation étant préparée par une ou deux journées d’ateliers de danses traditionnelles. S’y ajoutent quatre animations sur le thème des Contes de Provence (Alpes de Haute Provence, avec la participation de Lise Gros, Hautes-Alpes, Bouches-du-Rhône) ; deux animations « Musique et Instruments traditionnels » (Hautes-Alpes, Bouches-du-Rhône), avec la participation d’André Gabriel ; huit visites commentées de l’exposition d’Henri Damofli, « La Rage des Dieux » dans le Vaucluse.

Ont été ainsi concernées 18 classes maternelles, 49 classes élémentaires, et 5 classes de collège.

Le Centre de formation Occitane des Calandretas a confié une fois encore à l’AELOC 9 heures de formation demandées par les enseignants de la Calandreta d’Orange ; elles ont été assurées par Rémy Salamon et Roger Pasturel.

L’importante manifestation des Cantejadas est en préparation pour 2013.

L’AELOC a participé à la réalisation de deux voyages scolaires destinés à des élèves du second degré, l’un préparé par nos collègues Magali Henri et Alexandre Arnaud dans les vallées occitanes du Piémont, l’autre par notre collègue Mathieu Poitavin dans la région camarguaise : usage de la langue avec des locuteurs naturels, collectage, relations avec le milieu et les partenaires associatifs, réalisation collective de documents.

Enfin, l’AELOC a participé à la mise en œuvre d’un module d’initiation à la langue pour adultes (6 séances de 3 heures) dans un village de Vaucluse.

En partenariat avec l’Agence Régionale pour l’Environnement, l’AELOC a fait procéder à la traduction provençale d’un livret sur la « Tourtugo d’Hermann » par Jean-Luc Domenge .

Dans le secteur de l’édition, l’album « Còntes de Provença » doit être achevé d’imprimer par les éditions « Grandir » milieu Juillet.

Sur le second point, l’AELOC a participé à la réunion de la Commission Départementale de la langue régionale des Bouches du Rhône ; des contacts avec les élus et l’Inspection Académique ont été pris dans les Alpes de Haute-Provence pour jeter les bases d’une action coordonnée entre les différents niveaux d’enseignement et de formation. L’AELOC continue d’œuvrer pour que la langue d’oc soit prise en compte dans la formation initiale des professeurs des écoles.

Le Conseil Académique de la langue régionale n’a pas été convoqué cette année. Cette omission peut s’expliquer par le changement de recteur intervenu fin 2011. Si la situation se prolongeait à l’automne, l’AELOC et les associations partenaires interviendraient pour demander sa convocation.

Le site informatique de l’Association continue d’être dirigé par notre collègue Jean-Pierre Reynaud, ainsi que la lettre d’informations de l’AELOC qui est adressée à près de 700 correspondants.

Le bulletin interne « La Tarasque », édition papier et en ligne, a été réalisé et diffusé par notre collègue Rémy Salamon.

L’AELOC participe au Prix des Jeunes décerné lors de l’attribution du Grand Prix Littéraire de Provence avec l’Association Culturelle Provençale de Ventabren.

Dans le cadre de la coordination Anem, òc, section provençale, réunissant le Félibrige, l’IEO, les Calandretas et l’AELOC, le projet de colloque sur la politique régionale en faveur de la langue d’oc a été mis à l’étude.

La rapport moral et le rapport d’activité sont adoptés à l’unanimité.

 

2. Rapport financier

Le trésorier Jean-Pierre Reynaud présente le rapport financier. Il est adopté à l’unanimité.

 

3. Projets

Le nouveau catalogue de propositions aux établissements scolaires est en cours de réalisation. Pour le théâtre, c’est le spectacle « Quant còsta », proposé par la compagnie Gargamèla qui sera sans doute retenu.

Mettant à profit la disponibilité de l’album des « Còntes de Provença », une animation sur le thème « Si le livre m’était conté », avec le concours de l’illustratrice Elsa Huet, est à l’étude.

La manifestation des « Cantejadas » sera organisée en Juin 2013. Il faudra pour sa préparation remplacer notre collègue Claude Morbelli qui va quitter la France.

Le livre de notre collègue Guy Garnier, « Un Vilatjon Quilhat », sera édité dans le courant de l’année.

Le module d’initiation à la langue sera proposé à nouveau dans le Vaucluse ainsi que dans un village de la région aixoise.

L’ensemble des activités régulières sera poursuivi comme à l’ordinaire.

 

4. Questions diverses

Il est procédé au remplacement de la secrétaire de l’AELOC, démissionnaire. C’est Alain Barthélemy-Vigouroux qui est élu à l’unanimité à ce poste. Le bureau est donc composé comme suit :

 

Présidente : Mireille Combe

Vice-Président : Michel Neumuller

Vice-Présidente adjointe : Nathalie Wurbel

Trésorier : Jean-Pierre Reynaud

Secrétaire : Alain Barthélemy-Vigouroux

Secrétaire adjoint : Alexandre Arnaud

 

La séance est levée, un apéritif est offert aux participants.


Date de création : 28/07/2012 - 16:47
Dernière modification : 28/07/2012 - 16:49
Catégorie : Archives - Vie associative-2012
Page lue 7946 fois

Nouveautés du site

(depuis 45 jours)

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  2130756 visiteurs
  5 visiteurs en ligne

Connectés :
( personne )
Snif !!!

Calendrier

Texte à méditer :   A la foire, beaucoup d'ânes se ressemblent.   
Texte à méditer :   L'argent mène l'homme en enfer, mais lui, il reste à la porte.   
Texte à méditer :   Le bon berger fait le bon troupeau.   
Texte à méditer :   Si en travaillant l'on s'enrichissait, les ânes porteraient le bât d'or.   
Texte à méditer :   Qui n'a bonne tête doit avoir bonnes jambes.   
Texte à méditer :   Chaque pot trouve son couvercle.   
Texte à méditer :   Il est bon de ne rien savoir, on apprend toujours.   
Texte à méditer :   Qui a métier a seigneurie.   
Texte à méditer :   Ami de chacun, ami de personne.   
Texte à méditer :   Si la barbe blanche faisait le sage, les chèvres devraient l'être.   
Texte à méditer :   Dans le besoin on reconnaît ses amis.   
Texte à méditer :   N'est pas beau ce qui est beau, est beau ce qui plaît.   
Texte à méditer :   Bâiller comme une jarre sans huile.   
Texte à méditer :   Mistral du samedi n'a jamais vu le lundi.   
Texte à méditer :   Bon et mauvais, comme la langue.   
Texte à méditer :   Il vaut mieux un hareng sur le pain qu'un pigeon qui vole.   
Texte à méditer :   Qui trop serre l'anguille, l'anguille lui échappe.   
Texte à méditer :   Il vaut mieux glisser du pied que de la langue.   
Texte à méditer :   Qui manie les pierres s'écrase les doigts.   
Texte à méditer :   Il ne faut pas acheter un chat dans un sac.   
Texte à méditer :   Le bruit ne fait pas de bien, le bien ne fait pas de bruit.   
Texte à méditer :   Le pain dur tient la maison sûre.   
Texte à méditer :   Le courage se reconnaît à la guerre, la sagesse à la vie, l'amitié au besoin.   
Texte à méditer :   Entre deux gendarmes, le plus honnête homme du monde a l'air d'un coquin.   
Texte à méditer :   Il faut prendre le temps comme il est, l'argent comme il vient, les gens comme ils sont.   
Texte à méditer :   Qui sème des épines n'aille pas nus-pieds.   
Texte à méditer :   Si la barbe donnait la science ou si la barbe blanche faisait le sage, les chèvres seraient toutes docteurs.   
Texte à méditer :   Le temps et l'usage rendent l'homme sage.   
Texte à méditer :   On ne fait pas le civet avant d'avoir le lièvre.   
Texte à méditer :   Qui a bien mangé croit les autres rassasiés.   
Texte à méditer :   Qui prend toujours et jamais ne donne, à la fin, chacun l'abandonne.   
Texte à méditer :   Un peu d'aide ne fait jamais de mal, beaucoup d'aide fait grand bien.   
Texte à méditer :   Entre voleurs et volés tout pays est habité.   
Texte à méditer :   Toute beauté s'évanouit, et le renom jamais ne périt.   
Texte à méditer :   Mistral, Parlement et Durance sont les trois fléaux de la  Provence.   
Texte à méditer :   L'âne repu trouve les chardons amers.   
Texte à méditer :   Beaucoup d'ânes ne portent pas le bât !   
Texte à méditer :   Qui tient la queue de la poële la tourne d'où il veut !   
Texte à méditer :   Qui a bien dîné croit les autres repus.   
Texte à méditer :   Qui n'a que des chèvres aura vite tondu.   
Texte à méditer :   Sans berger, mille brebis ne font pas un troupeau.   
Texte à méditer :   Au plumage et à la chanson on reconnaît l'oiseau.   
Texte à méditer :   Il vaut mieux une abeille que mille mouches !   
Texte à méditer :   L'âne se reconnaît aux oreilles, et le fou au parler.   
Texte à méditer :   Langue muette n'a jamais été battue.