En perseguissant vòstra navigacion sus aqueu site, acceptatz l'utilisacion de cookies per vos proposar de contenguts e servicis adaptats. Mencions legalas.
 
Siatz aquí :   Benvenguda » Sessien plenièra dau forum d'oc 2014
 
Previsualizar...  Estampar...  Estampar la pagina...
Previsualizar...  Estampar...  Estampar la seccion...
 
Recèrca
 
Barrar

La Botiga

      +Visitatz la botiga en linha de l'AELOC

      bouton_boutique.png

      +Telecargatz nòstre catalòg .pdf

     LibreEscolan[1].jpg     lorei2[1].jpg
 

      Contacte comandas: 

      Corrièu    I-mèl

La Tarasca/o

Çò que fasèm

Adesion en linha

     Podètz aderir a L'AELOc despuei lo site, e pagar vòstre escotisson en linha.

Ensenhament

Legit dins lo jornau...

Videòs

Archius

Sessien plenièra dau forum d'oc 2014

rss Aqueleis articles son disponibles en format estandard RSS per publicacion sus vòstre site oèb :
https://www.aeloc.fr/data/oc-articles.xml

LogoForumBoule_200.png

Le Forum d’Oc à La Fare

11 octobre 2014

Une session studieuse et dense
 

Il serait vain de résumer en une page les trois heures d’informations et de débats de la première session du Forum d’Oc : elles ont été enregistrées et retranscrites en intégralité, les documents sont disponibles et téléchargeables sur le site de l’AELOC. On se contentera ici d’en résumer les grandes lignes.

forum1.jpg

Le public nombreux qui représentait les 90 structures déjà adhérentes a pu entendre Guy Revest, président de l’Association de gestion du Forum, préciser clairement les buts du rassemblement. Nous devons d’une part faire converger autant que faire se peut des initiatives éparses sans pour autant les entraver, pour que chacun de nos projets bénéficie de la force que lui confère notre cohésion ; et d’autre part constituer un groupe de proposition auprès de tous les décideurs, locaux ou nationaux, qui sont susceptibles de porter nos revendications. Et la première tâche concrète pour chacun d’entre nous et la plus urgente, c’est d’accroître le nombre d’adhésions au Forum.

Les responsables des cinq groupes de travail ont dégagé les priorités qu’ils proposaient de mettre en oeuvre sans délai. Pour la culture, la création et le spectacle, c’est la recherche des moyens d’une production de qualité et la démarche pour y faire entrer la langue sans limiter le public aux convaincus qui constituent le souci majeur. Dans le domaine de l’environnement, des territoires et des pouvoirs locaux, deux chantiers concrets doivent être ouverts : l’information des collectivités territoriales afin de les associer le plus tôt possible au projet du Forum ; la visibilité de la langue par la signalétique.

Le groupe de travail sur le développement durable et l’action auprès des entreprises se donnera pour tâche d’identifier les secteurs qui peuvent être immédiatement ciblés pour la promotion de la langue, directement et par les relais des organismes qui structurent le domaine ; bâtir un argumentaire pour les convaincre ; démarcher les acteurs. Le chantier sur la communication et les médias choisit pour priorité de définir les finalités de notre action en démentant les stéréotypes négatifs dont elle est affectée ; en structurant les acteurs professionnels de la communication et des médias qui utilisent et promeuvent la langue ; en suscitant l’action des militants et sympathisants pour contrer la diminution des espaces impartis à la langue dans les médias.

La commission concernant l’enseignement et la formation envisage son action autour de trois priorités : la revendication pour le développement de la pratique de la langue ; la participation aux instances décisionnelles avec des propositions de démarches concrètes ; la promotion de la langue par des outils destinés à faciliter la mise en œuvre de l’enseignement et la diffusion d’information sur la langue dans le cadre des établissements.

La tâche qui s’ouvre à présent est de faire fonctionner les groupes de travail, pour lesquels l’apport de chacun est sollicité. On peut s’impliquer dans les projets à différents niveaux, par une présence aux réunions des commissions, ou par une participation à distance, régulière ou occasionnelle. Les inscriptions aux diverses commissions peuvent être adressées à l’AELOC ou directement au Forum d’Oc.


Data de creacion : 26/11/2014 - 10:42
Categoria : Çò que fasèm - Lo Forum d'òc
Pagina legida 10288 còps

Letra d'informacion

Per aver de novèlas de l'associacion ò d'aqueste site, marcatz-vos a nòstra Letra d'Informacion.

Avans que de sometre aqueu formulari, mercé de legir e d'acceptar lei Mencions legalas.

Accèpti :
Tornar copiar lo còde :
 ↑  

Preferéncias


Se tornar connectar :
Vòstre nom (o escais-nom) :
Vòstre còde secrèt
<O>


  2205256 visitaires
  10 visitaires en linha

Connectats :
( degun )
Snif !!!
 ↑  

Calendier

Oebmèstre

Per meditar :   A la fiera, manca pas d'ases que se semblan.   
Per meditar :   L'argènt meno l'ome a l'infèr, mai éu rèsto a la porto.   
Per meditar :   Lo bòn pastre fai lo bòn aver.   
Per meditar :   Se pèr travaia l'on devenié riche, lis ase pourtarien lou bast d'or.   
Per meditar :   Cu non a bòna tèsta, fau qu'ague bònei cambas.   
Per meditar :   Chasque topin troba sa curbecela.   
Per meditar :   Fai bon saupre rèn, l'on apren toujour.   
Per meditar :   Quau a mestié a segnourié.   
Per meditar :   Amic de cadun, amic de degun.   
Per meditar :   Se la barbo blanco fasié lou sage, li cabro lou devrien èstre.   
Per meditar :   Dins lo besonh, leis amics se coneisson.   
Per meditar :   Es pas bèu çò qu'es bèu, es bèu çò qu'agrada.   
Per meditar :   Badar coma una gerla sènsa òli.   
Per meditar :   Mistrau de dissate a jamai vist lou dilun.   
Per meditar :   Bòn e marrit, coma la lenga.   
Per meditar :   Vau mai uno arencado sus lou pan qu'un pijoun que volo.   
Per meditar :   Quau trop sarro l'anguielo, l'anguielo i'escapo.   
Per meditar :   Vau mai esquilhar dau ped que de la lenga.   
Per meditar :   Cu maneja lei peiras se quicha lei dets.   
Per meditar :   Fau pas crompar cat en sac.   
Per meditar :   Lou brut fai pas de bèn, lou bèn fai pas de brut.   
Per meditar :   Lo pan dur ten l'ostau segur.   
Per meditar :   Lou courage se counèis à la guerro, la sagesso à la vido, l'amista au besoun.   
Per meditar :   Entre dous gendarmo, lou plus brave ome dóu mounde a l'èr d'un couquin.   
Per meditar :   Fau prene lou tèms coume es, l'argènt coume vèn, li gènt coume soun.   
Per meditar :   Quau semena d'espinas vague pas descauç.   
Per meditar :   Se la barbo dounavo la sciènci o se la barbo blanco fasié lou sage, lei cabro sarien tóutei dóutour.   
Per meditar :   Lo temps e l'usatge rendon l'òme sage.   
Per meditar :   Se fai pas lo civier avans d'aver la lèbre.   
Per meditar :   Quau a ben dinat crèi leis autrei sadol.   
Per meditar :   Qu toujour pren e rèn noun douno, a la fin cadun l'abandouno.   
Per meditar :   Un pau d'ajuda fa ges de mau, fòrça ajuda fa grand ben.   
Per meditar :   Entre volurs e volats, tot país es abitat.   
Per meditar :   Touto bèuta s'escoulouris, e lou renoun jamai peris.   
Per meditar :   Mistrau, Parlament e Durença son lei tres flèus de la  Provença.   
Per meditar :   A l'ase sadol lei cardons amarejan.   
Per meditar :   Pron d'ases pòrtan pas lo bast !   
Per meditar :   Quau tèn la coa de la sartan la vira d'onte vòu !   
Per meditar :   Aqueu qu'a ben dinat crèi leis autrei sadol.   
Per meditar :   Quau a que de cabras aurà lèu tondut.   
Per meditar :   Sensa pastre, mila fedas fan pas un tropèu.   
Per meditar :   A la pluma e a la cançon se reconeis l'aucelon.   
Per meditar :   Vau mai una abelha que mila moscas !   
Per meditar :   L'ase se coneis ais aurelhas, e lo fòu au parlar.   
Per meditar :   Lenga muda a jamai estat batuda.