Siatz aquí :   Benvenguda » Assemblada generala 2019
    Estampar la pagina...

Assemblada generala 2019

Compte-rendu de l’Assemblée Générale du Samedi 22 Juin 2019
à l’Oustau de Prouvènço, 8 bis avenue Jules Ferry à 13100 Aix en Provence


Liste des Présentes et Présents

Mesdames

Lucette Agostini
Nadia Allietta
Jacqueline Arnaud
Sandy Blanc
Karine Camblanne
Mireille Combe-Trinquier
Frédérique Durand
Patricia Forien
Marie-Françoise Lamotte
Jennifer Malet
Claudette Occelli
Nathalie Wurbel


Messieurs

Michel Arnaud
Alain Barthélemy-Vigouroux
Joël Bouc
Hervé Guerrera
Didier Maurell
Michel Prat
Rémy Rességuier
Jean-Pierre Reynaud

Liste des excusées et excusés

Mesdames

Beatrice Briole
Annette Cottin
Annie Martel
Eliane Molenat
Arlette Ollivier
Aymeline Recours
Viviane Roux

Messieurs

André Faure
Gilbert Molenat
Michel Neumuller
Matthieu Poitavin
Bernard Revest
Denis Roux
Rémy Salamon


Ordre du jour

Rapport moral, rapport d’activité
Rapport financier
Projets
Questions diverses
Renouvellement du Conseil d’Administration


La Présidente Mireille Combe-Trinquier ouvre la séance et donne la parole au secrétaire Alain Barthélemy-Vigouroux pour présenter le rapport moral et le rapport d’activités.


1. Rapport moral

La transmission de la langue, à la jeunesse comme à l’âge mûr, est la tâche fondamentale de l’AELOC. Cela nous rend tributaires plus que d’autres des convulsions qui secouent l’action du Ministère de l’Education Nationale. Les promesses électorales du présent gouvernement comme de ses prédécesseurs se sont révélées sans suite. Pire encore, les services de l’Education Nationale se sont engagés, tant au niveau national que local, dans une série de mesures désastreuses.

Face à la situation, l’AELOC a réagi de deux manières. D’abord, continuer à renforcer sa politique de partenariat : avec les associations de promotion de la langue d’oc au sein du Forum d’Oc, qui reste le cadre que nous avons choisi pour bâtir des réponses les plus cohérentes possible aux événements, mais aussi en favorisant les initiatives des enseignants et des syndicats. D’autre part, l’AELOC s’est mobilisée dans une démarche de protestations auprès des élus et des responsables des mesures incriminées, qu’il nous faut être capables de mener constamment tant que ce sera nécessaire. Ce rôle de l’AELOC est appuyé par son siège au Conseil Académique de la langue régionale.

Mais nous n’avons pas l’habitude de nous enfermer dans une attitude de déploration. La réclamation pour être efficace doit aller de pair avec une action crédible et sérieuse. Et sur cela nous pensons certes que nous ne sommes ni parfaits ni exemplaires, mais que nous n’avons pas à rougir de notre bilan.

Le débat est ouvert. Le rapport moral est proposé aux votes et adopté à l’unanimité.  

2. Rapport d’activités

a) Les interventions auprès des écoles

Les projets culturels sont présentés par Jean-Pierre Reynaud : il s’agit du projet concernant le carnaval, les contes et musiques de Provence, et le théâtre.

Le projet de La Ciotat est mené en concertation avec la Mairie et l’Inspection départementale de l’Education Nationale, ainsi que des conseillers pédagogiques de la Mission départementale de langue régionale. Il a donné lieu à de nombreuses interventions auprès des enseignants et à la participation aux manifestations du printemps des Ecoles et de Fest’Aquì organisées par la Municipalité.

La diffusion de la méthode de langue pour l’enseignement primaire de Rémy Salamon a donné lieu à une expérimentation menée sous l’égide de l’inspecteur de l’Education Nationale de Cogolin, et concernant quatre écoles de La Garde Freinet, de la Mole, du Lavandou et du Plan de la Tour. L’AELOC continuera d’assurer le suivi pédagogique en liaison avec l’équipe de la circonscription.  

La manifestation des Cantejadas étant bisannuelle, elle ne s’est pas déroulée cette année à Aix. Le départ à la retraite de notre collègue Gilles Maille, conseiller pédagogique d’éduction musicale qui en assurait une part fondamentale nous conduit à y mettre fin sous sa forme actuelle et à rechercher d’autres modalités de rencontres chantées autour d’un conte musical. Un hommage est rendu à l’action de Gilles Maille en faveur de notre association et pour la diffusion de la langue d’oc.      

b) L’information

Le bulletin la Tarasco a continué à paraître comme précédemment trois fois par an. Le site informatique est toujours placé sous la responsabilité de Jean-Pierre Reynaud, tout comme la lettre d’information qui compte 1087 abonnés. Un changement d’hébergeur vient d’avoir lieu, il  est motivé par la recherche d’un prestataire plus efficace et moins coûteux.

La page Facebook de l’AELOC est confiée à Marie-Françoise Lamotte.

c) La formation

Depuis quatre ans, l’AELOC a assuré le financement d’une Unité d’Enseignement optionnelle à bonus de 30 à 36 heures d’enseignement dans le master Métiers de l’Education, de l’Enseignement et de la Formation dans l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education de l’Académie d’Aix-Marseille. Dans le site de Digne, elle a été assurée par Cécile Pélissier, professeur des écoles, à Marseille par Patricia Forien, conseillère pédagogique de langue régionale. Le site d’Avignon n’a pas donné suite à nos propositions, et celui d’Aix n’a pas réussi à mettre en place la formation dans son emploi du temps. Les difficultés ont été soulignées auprès de la Direction académique de l’ESPÉ et dans le Conseil Académique de la langue régionale.

A Cucuron et à Ventabren, l’AELOC continue de proposer une initiation et un perfectionnement à la pratique de la langue, en partenariat avec les associations locales, l’ACPV et la Vida en Oc.

d) Les relations avec l’administration de l’Education Nationale

L’assemblée adresse ses plus vives félicitations à notre collègue Didier Maurell qui vient d’être admis à l’agrégation d’occitan-langue d’oc nouvellement créée, et qui n’offrait que deux postes pour l’ensemble des régions occitanes.

L’AELOC est membre du Conseil Académique de la langue régionale depuis sa création, et y est représentée par Marie-Françoise Lamotte. Cette année, cette instance a été le lieu de vives protestations, de la part des syndicats, des représentants du Conseil Régional et des Conseils Départementaux, et des associations contre les suppressions d’heures d’enseignement de l’occitan-langue d’oc dans le second degré.

 Nadia Allietta expose la situation de la Mission de langue régionale du département des Bouches du Rhône, qui va être amputée d’un de ses trois postes à la rentrée, ce qui place les deux conseillers restant dans une situation critique.

Il n’a toujours pas été possible de faire rétablir l’unique poste de certifié d’occitan-langue d’oc dans le département des Hautes Alpes, il n’en reste qu’un sur deux dans celui des Alpes de Haute Provence. Le Vaucluse dispose d’un demi-poste de conseillère pédagogique de langue régionale, et le Var et les Alpes Maritimes n’ont pas recouvré celui qu’ils avaient chacun précédemment.

Plus de 28 courriers ont été adressés au recteur, au DASEN des Bouches du Rhône, aux élus régionaux et départementaux ayant une délégation au titre de la langue régionale, aux Municipalités concernées.

e) Les partenaires associatifs

Nos actions sont menées en liaison la plus étroite possible avec les fédérations fondatrices du Forum d’Oc, le Félibrige et l’Institut d’Etudes Occitanes. Nous travaillons également en liaison avec le Centre d’Etudes de la Parole d’Oc, dont le président Jean-Marie Ramier est membre de l’AELOC. De même l’AELOC agit en concertation permanente avec l’Association Scolaire d’Oc des départements alpins et avec l’Association des professeurs de langue régionale de l’Académie de Nice.

Nous sommes également membres de la Fédération des amis de l’Instruction laïque des Bouches du Rhône, où l’AELOC est représentée par Lucette Agostini ici présente. L’AELOC est conviée à tenir un stand au Congrès de la Ligue Nationale de l’Enseignement, Mireille Combe s’y appliquera. Enfin, l’AELOC assume le secrétariat du Forum d’Oc de Provence-Alpes-Côte d’Azur, auquel Alain Barthélemy-Vigouroux, secrétaire de l’AELOC , continue à être délégué.

L’AELOC participe pour moitié au financement du Prix des Jeunes attribué dans le cadre du Grand Prix Littéraire de Provence à Ventabren. Deux établissements seront primés cette année, l’école Calandreta Amat Serre, le Collège Lakanal d’Aubagne.

f) Edition et diffusion

Notre collègue et adhérent Rémy Salamon abrite gratuitement le stock des publications de l’AELOC dans un local dont il est propriétaire ; il se charge de sa gestion et des expéditions ; l’Assemblée lui renouvelle ses remerciements.

L’AELOC a commencé la publication de l’ensemble pédagogique de Roland Boyer « Apprendre la langue d’oc à l’école ». Il s’agit pour l’instant du livre du maître et du livre de l’élève pour les grandes classes de l’élémentaire. Nadia Allietta présente rapidement ses contenus et ses méthodes. L’éditeur Equinoxe est en train d’élaborer un devis pour l’édition, et il se chargera aussi de la diffusion d’une partie du stock. Le même éditeur étudie la possibilité de rééditer les livrets « Langue d’oc et culture régionale à l’école ». Il nous reste deux livres qui sont prêts pour l’édition : Un emigrat italian dins la regien marselhesa a la Bèla Epòca et le chansonnier des Cantejadas.

Le débat est ouvert et n’appelle pas de modifications. Le rapport d’activité est proposé aux votes et adopté à l’unanimité.


3 Rapport financier

Le trésorier de l’association expose la situation financière.

Les principales sources de financement proviennent des subventions du Conseil Régional, des Conseils Départementaux des Bouches du Rhône et des Alpes de Haute Provence, de la Ville d’Aix en Provence, des cotisations, de la vente des produits, de la participation des écoles aux animations scolaires.

Les comptes sont en équilibre.

Le débat est ouvert mais n’apporte aucune modification. Le rapport financier est mis aux voix et adopté à l’unanimité.


4. Les projets

L’ensemble des activités habituelles de l’AELOC sera reconduit.

Comme suite à l’arrêt du projet des Cantejadas, il est décidé de proposer aux établissements scolaires des rassemblements locaux qui pourront changer d’emplacement chaque année. On retient pour l’année scolaire prochaine le Pays d’Aix. La chanteuse compositrice et interprète Liza pourra consacrer une participation plus importante à ces projets.

L’édition du manuel de Roland Boyer est prévue pour la rentrée de Septembre, et l’AELOC s’efforcera d’avancer dans l’édition des trois ouvrages cités pus haut qui sont prêts pour la publication.

Les membres de l’AELOC devront s’organiser pour faire face à la suppression d’un poste de conseillère pédagogique de langue régionale, dans les Bouches du Rhône, continuer l’action revendicative, constituer un réseau de soutien permanent aux deux conseillers qui restent à la Mission de langue régionale, démontrer que le besoin n’est pas satisfait et susciter le développement de la demande.

Il faudra de même réclamer l’extension de l’offre d’enseignement dans le second degré, et notamment dans les aires dépourvues de moyens et celles où la continuité pédagogique n’est pas assurée.

Nous aurons encore à répondre à la demande de la conseillère pédagogique de Vaucluse, Annette Cottin, membre de l’AELOC, qui, sur l’injonction du DASEN de ce département, doit étendre l’enseignement de la langue régionale, et demande le secours des associations pour l’y aider.

Nous devons régler la question de la formation initiale des maîtres. Le Ministère est en train de la remodeler, et nous devons, avec notre fédération nationale la FELCO et ses partenaires, agir pour que la présence de la langue régionale redevienne une option offerte au CRPE ordinaire.

Le colloque bisannuel de l’AELOC se tiendra le Samedi 16 Novembre à La Ciotat. Le thème sera la langue d’oc, le jeu, la pratique sportive. La journée s’ouvrira par une présentation de l’action périscolaire de la Municipalité, qui a entraîné une réactivation de la pratique de la langue en milieu scolaire. Suivra une intervention de Sébastien Fournier, maître de conférences à l’Université d’Aix-Marseille, sur la présence de la langue dans les jeux et les sports traditionnels. Après les interventions des représentants de l’Education Nationale et des syndicats, une restauration sur place sera proposée aux participants.

L’après-midi offrira aux congressistes le choix entre cinq ateliers : les joutes, la balle au tambourin, les jeux de mourre et de pilou de la région niçoise, la langue et les marionnettes, la présence de la langue dans la pétanque, les lotos et les jeux de cartes traditionnels.

Après la présentation des statistiques sur la présence de la langue dans l’enseignement pour les Académies d’Aix-Marseille et de Nice commencera la fête anniversaire des trente ans de l’AELOC. Après un bref récit historique, un spectacle sera offert au public par l’AELOC : il s’agit du spectacle « Jean des Pierres » créé et joué par Renat Sette.  Un gâteau d’anniversaire clôturera la fête.


5. Questions diverses

Michel Prat évoque l’action de l’Association Scolaire d’Oc des départements alpins.

Sarah Laurent évoque les questions traitées lors de la récente réunion des professeurs du premier et second degré avec le Recteur.

Un débat s’élève sur la présence de chants en langues étrangères dans les manifestations chantées organisées par l’AELOC : certains y voient un empiètement sur la part réservée à la langue d’oc, mais la majorité y voit une ouverture bénéfique pour l’image de la langue. Jacqueline Arnaud rappelle que l’utilisation de la marionnette Patonet, propriété de l’Institut d’Etudes Occitanes, est soumise à un accord entre les deux associations.


6. Renouvellement du Conseil d’Administration et du Bureau

Le secrétaire rend hommage à Mireille Combe-Trinquier qui a présidé l’AELOC depuis 2005 après en avoir été trésorière depuis sa création en 1988.

Le conseil d’administration est composé de 15 membres conformément aux statuts. Ils sont tous élus à l’unanimité. Tous étaient déjà administrateurs dans le précédent Conseil, à l’exception de Nadia Allietta. En voici la composition :

Nadia Allietta
Sandy Blanc
Mireille Combe
Annette Cottin
Frédérique Durand
Marie-Françoise Lamotte
Sarah Laurent
Claudette Occelli
Nathalie Wurbel
Alain Barthélemy-Vigouroux
Joël Bouc
Michel Neumuller
Mathieu Poitavin
Michel Prat
Jean-Pierre Reynaud

Le Conseil d’Administration se réunit immédiatement sur place et procède à l’élection des membres du bureau, tous élus également à l’unanimité des membres du Conseil. Sont reconduits dans les fonctions qu’ils exerçaient dans le précédent bureau : Nathalie Wurbel, vice-présidente ; Jean-Pierre Reynaud, trésorier, Alain Barthélemy-Vigouroux, secrétaire. Voici la composition du nouveau bureau:

Marie-Françoise Lamotte, présidente
Mireille Combe-Trinquier, vice-présidente
Nathalie Wurbel, vice-présidente
Jean-Pierre Reynaud, trésorier
Alain Barthélemy-Vigouroux, secrétaire

La présidente Marie-Françoise Lamotte lève la séance à 17 heures 45.

Les modifications dans la composition du conseil d’administration et du bureau sont validées par Alain Barthélemy-Vigouroux, signataire du présent compte-rendu, et secrétaire de l’Association dans le bureau précédent comme dans le bureau actuel.

                          A Ventabren le 13 Juillet 2019
                Alain Barthélemy-Vigouroux, secrétaire de l’AELOC


Data de creacion : 16/01/2021 11:17
Categoria : - Vida associativa
Pagina legida 1068 còps

Reaccions a n'aquest article

Degun a pas encara laissat de comentari.
Siatz doncas lo primièr !

Formulari d'adesion a l'AELOc-pagament securisat amé CB

Per 2021

Propulsé par HelloAsso