En perseguissant vòstra navigacion sus aqueu site, acceptatz l'utilisacion de cookies per vos proposar de contenguts e servicis adaptats. Mencions legalas.
 
Siatz aquí :   Benvenguda » Assemblada generala de 2012: Rendut-còmpte
 
Previsualizar...  Estampar...  Estampar la pagina...
Previsualizar...  Estampar...  Estampar la seccion...
 
Recèrca
 
Barrar

La Botiga

      +Visitatz la botiga en linha de l'AELOC

      bouton_boutique.png

      +Telecargatz nòstre catalòg .pdf

     LibreEscolan[1].jpg     lorei2[1].jpg
 

      Contacte comandas: 

      Corrièu    I-mèl

La Tarasca/o

Çò que fasèm

Adesion en linha

     Podètz aderir a L'AELOc despuei lo site, e pagar vòstre escotisson en linha.

Ensenhament

Legit dins lo jornau...

Videòs

Archius

Assemblada generala de 2012: Rendut-còmpte

rss Aqueleis articles son disponibles en format estandard RSS per publicacion sus vòstre site oèb :
https://www.aeloc.fr/data/oc-articles.xml

ostau_de_p.jpgCompte rendu

Assemblée générale de l’AELOC

le Samedi 30 Juin 2012 à l’Ostau de Provença, Aix en Provence

 

 

 

La Présidente donne la liste des excusés : Betty Allasio, Mathieu Poitavin. On transmet les vœux de Marie-Jeanne Verny au nom de la FELCO, et on rappelle la date de l’AG de notre fédération ; nous y serons représentés par Mathieu Poitavin.

1. Rapport moral et rapport d’activités

Le rapport moral rappelle les objectifs de l’AELOC et les compare avec les actions entreprises. L’AELOC veut d’une part apporter une aide à ceux qui transmettent la langue en proposant des interventions culturelles dans les écoles, organiser des manifestations, mettre à disposition des aides pour la classe, documents pédagogiques, œuvres pour la jeunesse ; proposer des actions de formation ; aider à la mise en place de projets permettant la diffusion de la langue d’oc. Elle joue d’autre part un rôle dans ce qu’on peut appeler la socialisation de la langue, considérée du point de vue de sa transmission : tenue d’un site d’information de qualité, relation avec les administrations et les élus, relations avec ses partenaires associatifs ou syndicaux, participation aux commissions Académiques et départementales, défense de la discipline à la demande d’enseignants ou de familles, ou à sa propre initiative ; création de liens entre les équipes enseignantes et éducatives et leur environnement ; proposition d’un colloque bisannuel de niveau universitaire permettant de lier l’enseignement de l’occitan avec une préoccupation de la société. Enfin, l’AELOC, au contraire des associations qui privilégient un modèle de langue et de graphie, refuse de porter un jugement de valeur sur

les choix volontaires de ses adhérents, et s’engage à les défendre au cas où ils seraient attaqués à cause d’eux.

Sur le premier point, Rémy Salamon détaille les interventions en milieu scolaire, les formations, et les réalisations éditoriales.

Cette année, le dépliant contenant les diverses propositions d’animation culturelle a été envoyé dans l’ensemble des écoles de l'Académie d'Aix-Marseille. Ces 2500 envois étaient destinés à faire connaître l’action de l’AELOC sur l’ensemble de son territoire. Pour chaque année suivante, un seul département sera ciblé, outre les envois aux écoles les plus engagées.

Au cours de l’année scolaire écoulée ont été assurées six représentations du spectacle « Patapim-Patapam » du TIO-La Rampe (Var, Vaucluse et Bouches du Rhône) ; cinq animations de carnaval avec le Trio Petaçons (Vaucluse, Bouches du Rhône), chaque animation étant préparée par une ou deux journées d’ateliers de danses traditionnelles. S’y ajoutent quatre animations sur le thème des Contes de Provence (Alpes de Haute Provence, avec la participation de Lise Gros, Hautes-Alpes, Bouches-du-Rhône) ; deux animations « Musique et Instruments traditionnels » (Hautes-Alpes, Bouches-du-Rhône), avec la participation d’André Gabriel ; huit visites commentées de l’exposition d’Henri Damofli, « La Rage des Dieux » dans le Vaucluse.

Ont été ainsi concernées 18 classes maternelles, 49 classes élémentaires, et 5 classes de collège.

Le Centre de formation Occitane des Calandretas a confié une fois encore à l’AELOC 9 heures de formation demandées par les enseignants de la Calandreta d’Orange ; elles ont été assurées par Rémy Salamon et Roger Pasturel.

L’importante manifestation des Cantejadas est en préparation pour 2013.

L’AELOC a participé à la réalisation de deux voyages scolaires destinés à des élèves du second degré, l’un préparé par nos collègues Magali Henri et Alexandre Arnaud dans les vallées occitanes du Piémont, l’autre par notre collègue Mathieu Poitavin dans la région camarguaise : usage de la langue avec des locuteurs naturels, collectage, relations avec le milieu et les partenaires associatifs, réalisation collective de documents.

Enfin, l’AELOC a participé à la mise en œuvre d’un module d’initiation à la langue pour adultes (6 séances de 3 heures) dans un village de Vaucluse.

En partenariat avec l’Agence Régionale pour l’Environnement, l’AELOC a fait procéder à la traduction provençale d’un livret sur la « Tourtugo d’Hermann » par Jean-Luc Domenge .

Dans le secteur de l’édition, l’album « Còntes de Provença » doit être achevé d’imprimer par les éditions « Grandir » milieu Juillet.

Sur le second point, l’AELOC a participé à la réunion de la Commission Départementale de la langue régionale des Bouches du Rhône ; des contacts avec les élus et l’Inspection Académique ont été pris dans les Alpes de Haute-Provence pour jeter les bases d’une action coordonnée entre les différents niveaux d’enseignement et de formation. L’AELOC continue d’œuvrer pour que la langue d’oc soit prise en compte dans la formation initiale des professeurs des écoles.

Le Conseil Académique de la langue régionale n’a pas été convoqué cette année. Cette omission peut s’expliquer par le changement de recteur intervenu fin 2011. Si la situation se prolongeait à l’automne, l’AELOC et les associations partenaires interviendraient pour demander sa convocation.

Le site informatique de l’Association continue d’être dirigé par notre collègue Jean-Pierre Reynaud, ainsi que la lettre d’informations de l’AELOC qui est adressée à près de 700 correspondants.

Le bulletin interne « La Tarasque », édition papier et en ligne, a été réalisé et diffusé par notre collègue Rémy Salamon.

L’AELOC participe au Prix des Jeunes décerné lors de l’attribution du Grand Prix Littéraire de Provence avec l’Association Culturelle Provençale de Ventabren.

Dans le cadre de la coordination Anem, òc, section provençale, réunissant le Félibrige, l’IEO, les Calandretas et l’AELOC, le projet de colloque sur la politique régionale en faveur de la langue d’oc a été mis à l’étude.

La rapport moral et le rapport d’activité sont adoptés à l’unanimité.

 

2. Rapport financier

Le trésorier Jean-Pierre Reynaud présente le rapport financier. Il est adopté à l’unanimité.

 

3. Projets

Le nouveau catalogue de propositions aux établissements scolaires est en cours de réalisation. Pour le théâtre, c’est le spectacle « Quant còsta », proposé par la compagnie Gargamèla qui sera sans doute retenu.

Mettant à profit la disponibilité de l’album des « Còntes de Provença », une animation sur le thème « Si le livre m’était conté », avec le concours de l’illustratrice Elsa Huet, est à l’étude.

La manifestation des « Cantejadas » sera organisée en Juin 2013. Il faudra pour sa préparation remplacer notre collègue Claude Morbelli qui va quitter la France.

Le livre de notre collègue Guy Garnier, « Un Vilatjon Quilhat », sera édité dans le courant de l’année.

Le module d’initiation à la langue sera proposé à nouveau dans le Vaucluse ainsi que dans un village de la région aixoise.

L’ensemble des activités régulières sera poursuivi comme à l’ordinaire.

 

4. Questions diverses

Il est procédé au remplacement de la secrétaire de l’AELOC, démissionnaire. C’est Alain Barthélemy-Vigouroux qui est élu à l’unanimité à ce poste. Le bureau est donc composé comme suit :

 

Présidente : Mireille Combe

Vice-Président : Michel Neumuller

Vice-Présidente adjointe : Nathalie Wurbel

Trésorier : Jean-Pierre Reynaud

Secrétaire : Alain Barthélemy-Vigouroux

Secrétaire adjoint : Alexandre Arnaud

 

La séance est levée, un apéritif est offert aux participants.


Data de creacion : 28/07/2012 - 16:47
Darriera modificacion : 28/07/2012 - 16:49
Categoria : Archius - Vida associativa-2012
Pagina legida 8702 còps

Noveutats dau site

(despuei 45 jorns)
Informacions/Nòvas

Letra d'informacion

Per aver de novèlas de l'associacion ò d'aqueste site, marcatz-vos a nòstra Letra d'Informacion.

Avans que de sometre aqueu formulari, mercé de legir e d'acceptar lei Mencions legalas.

Accèpti :
Tornar copiar lo còde :
 ↑  

Preferéncias


Se tornar connectar :
Vòstre nom (o escais-nom) :
Vòstre còde secrèt
<O>


  2242935 visitaires
  4 visitaires en linha

Connectats :
( degun )
Snif !!!
 ↑  

Calendier

Oebmèstre

Per meditar :   A la fiera, manca pas d'ases que se semblan.   
Per meditar :   L'argènt meno l'ome a l'infèr, mai éu rèsto a la porto.   
Per meditar :   Lo bòn pastre fai lo bòn aver.   
Per meditar :   Se pèr travaia l'on devenié riche, lis ase pourtarien lou bast d'or.   
Per meditar :   Cu non a bòna tèsta, fau qu'ague bònei cambas.   
Per meditar :   Chasque topin troba sa curbecela.   
Per meditar :   Fai bon saupre rèn, l'on apren toujour.   
Per meditar :   Quau a mestié a segnourié.   
Per meditar :   Amic de cadun, amic de degun.   
Per meditar :   Se la barbo blanco fasié lou sage, li cabro lou devrien èstre.   
Per meditar :   Dins lo besonh, leis amics se coneisson.   
Per meditar :   Es pas bèu çò qu'es bèu, es bèu çò qu'agrada.   
Per meditar :   Badar coma una gerla sènsa òli.   
Per meditar :   Mistrau de dissate a jamai vist lou dilun.   
Per meditar :   Bòn e marrit, coma la lenga.   
Per meditar :   Vau mai uno arencado sus lou pan qu'un pijoun que volo.   
Per meditar :   Quau trop sarro l'anguielo, l'anguielo i'escapo.   
Per meditar :   Vau mai esquilhar dau ped que de la lenga.   
Per meditar :   Cu maneja lei peiras se quicha lei dets.   
Per meditar :   Fau pas crompar cat en sac.   
Per meditar :   Lou brut fai pas de bèn, lou bèn fai pas de brut.   
Per meditar :   Lo pan dur ten l'ostau segur.   
Per meditar :   Lou courage se counèis à la guerro, la sagesso à la vido, l'amista au besoun.   
Per meditar :   Entre dous gendarmo, lou plus brave ome dóu mounde a l'èr d'un couquin.   
Per meditar :   Fau prene lou tèms coume es, l'argènt coume vèn, li gènt coume soun.   
Per meditar :   Quau semena d'espinas vague pas descauç.   
Per meditar :   Se la barbo dounavo la sciènci o se la barbo blanco fasié lou sage, lei cabro sarien tóutei dóutour.   
Per meditar :   Lo temps e l'usatge rendon l'òme sage.   
Per meditar :   Se fai pas lo civier avans d'aver la lèbre.   
Per meditar :   Quau a ben dinat crèi leis autrei sadol.   
Per meditar :   Qu toujour pren e rèn noun douno, a la fin cadun l'abandouno.   
Per meditar :   Un pau d'ajuda fa ges de mau, fòrça ajuda fa grand ben.   
Per meditar :   Entre volurs e volats, tot país es abitat.   
Per meditar :   Touto bèuta s'escoulouris, e lou renoun jamai peris.   
Per meditar :   Mistrau, Parlament e Durença son lei tres flèus de la  Provença.   
Per meditar :   A l'ase sadol lei cardons amarejan.   
Per meditar :   Pron d'ases pòrtan pas lo bast !   
Per meditar :   Quau tèn la coa de la sartan la vira d'onte vòu !   
Per meditar :   Aqueu qu'a ben dinat crèi leis autrei sadol.   
Per meditar :   Quau a que de cabras aurà lèu tondut.   
Per meditar :   Sensa pastre, mila fedas fan pas un tropèu.   
Per meditar :   A la pluma e a la cançon se reconeis l'aucelon.   
Per meditar :   Vau mai una abelha que mila moscas !   
Per meditar :   L'ase se coneis ais aurelhas, e lo fòu au parlar.   
Per meditar :   Lenga muda a jamai estat batuda.