En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Recherche
 
Fermer
 
Vous êtes ici :   Accueil » Infos/Nouvelles
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
La Boutique

      +Visitez la boutique en ligne de l'AELOC

        bouton_boutique.png

      +Téléchargez notre catalogue .pdf

      LibreEscolan[1].jpg     lorei2[1].jpg

     Contact commandes: 

      Corrièu    E-mél
La Tarasca/o
Ce que nous faisons
Adhésion en ligne

     Vous pouvez adhérer à l'AELOc depuis le site, et régler votre cotisation en ligne.

Enseignement
Lu dans le journal...
Vidéos
Archives
Infos/Nouvelles
Les nouvelles actives sont postérieures au 31/12/2014 - 00:00
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les Archives des nouvelles
Icones/Nouvelles_novas/ico_politique/button_0.pngAppel du Forum d’Oc aux élus - le 10/06/2018 - 11:28 par beeth

L’AELOC soutient l’Appel du Forum d’Oc aux élus de la Région

contre la dégradation de l’enseignement de la langue

Cet Appel (à lire ci-dessous ou en ligne ici) a été adressé à tous les députés, sénateurs, maires, conseillers régionaux et départementaux pour les alerter sur la situation de l’enseignement de la langue.

Il leur demande de prendre une initiative qui pourrait commencer par la mise en place d’Etats Généraux pour la transmission de la langue aux jeunes générations.

Le chantier doit être ouvert en même temps au niveau national et régional, et l’Appel propose une liste de mesures immédiates et gratuites qui supprimeraient déjà une grande partie des obstacles.

Il est demandé à tous de faire connaître cet Appel et de sensibiliser les élus de son entourage.


 


Icones/Nouvelles_novas/ico_medias/button_0.pngLETTRE D’INFORMATION L'EXPRESS - le 19/05/2018 - 08:28 par beeth

Logo_LExpress.pngAIDEZ L’HEBDOMADAIRE L’EXPRESS À CRÉER UNE LETTRE D’INFORMATION HEBDOMADAIRE SUR LES LANGUES DE FRANCE

La création de ce média nous semble très importante et nous vous encourageons chacun à vous inscrire gratuitement à la lettre de l’Express avec le lien indiqué ci-dessous. Il faut atteindre 500 inscrits pour pouvoir lancer le projet.

Newsletter Sur le bout des langues - L'Express
Inscrivez-vous à la newsletter Sur le bout des langues
EVENT.LEXPRESS.FR

Je vous l'avais annoncé voilà quelque temps : je m’apprête à lancer sur le site de l’Express une lettre d’informations hebdomadaire consacrée aux langues de France. Je vous avais également indiqué que j’aurai besoin d’informations et d’idées. Vous avez été nombreux à me répondre et je vous en remercie.

Ce projet reste plus que jamais à l’ordre du jour. Il reste toutefois une dernière condition à remplir : démontrer que le sujet rencontre l’intérêt des internautes. Pour cela, nous avons besoin de recueillir au préalable 500 inscriptions. Sachant, je vous rassure tout de suite, que la communication d'une adresse internet suffit : l’accès à cette lettre est et restera gratuit. Sachez aussi que les personnes concernées recevront en tout et pour tout un seul courriel : aucune autre exploitation ne sera faite de ce fichier.

Puis-je compter sur vous ?

Si oui, merci de cliquer sur ce lien https://event.lexpress.fr/inscription-lettre-info-sur-le-bout-des-langues/

Et si vous jugez le projet intéressant, pensez également à diffuser l’information autour de vous.

Merci !
Michel Feltin, chef-redacteur du service Régions de l’Express


Icones/Nouvelles_novas/ico_stage/button_0.pngRENCONTRES OCCITANES EN PROVENCE 2018 - le 16/05/2018 - 08:19 par beeth

Icones/Nouvelles_novas/ico_politique/button_0.pngNi SUD, Ni PACA, mais PROVENCE ! - le 23/12/2017 - 11:30 par beeth

paca1.jpg

NOUS NOUS VÎMES 3 000…

Une pétition lancée par Hervé GUERRERA

Conseiller Municipal d'Aix-en-Provence - Ancien Conseiller Régional

En 4 jours la pétition sur Change.org « Ni SUD, Ni PACA, Mais PROVENCE ! Rendons enfin son nom à notre région ! » a recueilli 3 000 soutiens venus de toute la région et d’ailleurs.
Des personnalités éminentes, comme M. Aillagon ancien ministre de la Culture, ont fait savoir que « PROVENCE » est le terme le plus approprié pour dénommer notre région.
La PROVENCE est diverse. Des montagnes à la Mer, des collines aux plaines, des villes aux espaces naturels notre région propose toutes les beautés et tous les climats.
Le Président Muselier n’a de cesse que de promouvoir SUD au très mauvais prétexte que « PROVENCE » ne serait pas adaptée à l’ensemble du territoire régional.
C’est oublier que SUD, comme PACA, ne représente rien, ni personne !
C’est refuser, à l’heure de la démocratie participative et des réseaux sociaux, le droit aux citoyens de s’exprimer et grand MERCI à celles et ceux qui se mobilisent, encore et toujours plus, sur change.org.
C’est ignorer l’Histoire de cette région quand le Pays Niçois s’appelait les « Terres Neuves de PROVENCE », quand sur la monnaie qui avait cours à Embrun, et au-delà, était frappé « PROENCIA - PROVENCE ».
C’est taire qu’apposée sur les murs du Conseil Régional figure cette plaque où Frédéric Mistral définit ainsi, dans notre langue, le territoire provençal :


Despièi l'urouso Niço ounte l'arange crèis,
Despièi lis Isclo d'Or ounte jogo lou pèis,
Jusqu'au bàrri neven que Briançoun aubouro,
Depuis l'heureuse Nice où croît l'orange,
depuis les Îles d'Or où le poisson se joue,
jusqu'au rempart de neige que Briançon élève


La PROVENCE, des Grecs et des Romains, des villes franches, du droit écrit, de la constitution provençale, des consuls, des grands citoyens et de la république nous rassemble tous.
La PROVENCE n’est pas un nouveau carcan centraliste ! C’est une valorisation de chacun de nos territoires, de chacune nos spécificités et le blason de la région le résume parfaitement.
La PROVENCE est connue et reconnue y compris à l’international, contrairement à PACA, ou à un SUD qu’on ne saurait situer. Elle est porteuse d’identification culturelle et de dynamisme économique donc d’emplois.

NOUS DEMANDONS, PLUS QUE JAMAIS ET AVEC LA PLUS GRANDE DÉTERMINATION, AU PRÉSIDENT MUSELIER DE RENDRE, ENFIN, SON NOM HISTORIQUE DE « PROVENCE » À NOTRE RÉGION !

Ni SUD, Ni PACA, Mais PROVENCE ! Rendons enfin son nom à notre région !
 


Protestation contre la diminution des postes d’occitan-langue d’oc aux concours nationaux


Cette année le nombre des postes au CAPES d’occitan-langue d’oc a baissé de 6 à 4.

Alors que l’agrégation de langue régionale venait enfin d’être créée en Avril 2017, un seul poste est réservé à l’occitan-langue d’oc (pour plus de 50 candidats !).

Nous  vous invitons à signer la pétition de la FELCO au Ministre de l’Education Nationale.  

Des postes aux concours d'enseignants d'occitan-langue d'oc.


Cordialement,
Le Bureau de l'AELOC.

aeloc-bureau@aeloc.fr
https://www.aeloc.fr


            


Icones/Nouvelles_novas/ico_education/button_0.pngProjets culturels 2017-2018 - le 09/10/2017 - 14:52 par beeth

ProjetsCult2017_2018.jpg


Icones/Nouvelles_novas/ico_manif/button_0.pngGRAND PRIX LITTÉRAIRE DE PROVENCE A VENTABREN - le 11/09/2017 - 19:02 par beeth

GrandPrixProvence2017fr.jpg

Nous vous demandons de venir nombreux pour honorer les lauréats

du

GRAND PRIX LITTÉRAIRE DE PROVENCE A VENTABREN

PRIX DES JEUNES AVEC LA PARTICIPATION DE L’AELOC

le dimanche 24 Septembre à 14 h 3O

Salle Sainte-Victoire à Ventabren

Le Grand Prix littéraire pour une œuvre de langue d’oc sera remis à

JEAN-LUC GAGLIOLO

chef d’équipe du théâtre niçois sous le nom de Jean-Luc Gag

et à FAWZIA ZOUARI

romancière et journaliste franco-tunisienne

pour son œuvre de langue française

Le Prix des Jeunes sera remis aux écoles

MATERNELLES de CAZAN-VERNÈGUE, MARIE-MAURON de GRÉASQUE

ÉLÉMENTAIRE JEAN-MERMOZ 2 d’AUBAGNE


Icones/Nouvelles_novas/ico_projets_cult/button_0.pngLes Cantejadas 2017 - le 27/06/2017 - 16:11 par beeth

Invitations2017_simple.jpg

 

Un nouveau répertoire de chants en provençal a été préparé et orchestré par des musiciens de fanfare pour un concert aux sonorités cuivrées.

Au répertoire, des chants traditionnels ainsi que des créations.

Un groupe de musiciens a accompagné une chorale de 400 enfants pour un magnifique concert final qui s'est déroulé dans le cadre du Parc Jourdan à AIX-EN-PROVENCE,
 




* Les Cantejadas sont organisées grâce à un partenariat AELOc, Ville d'Aix-en-Provence, Education Nationale.


Icones/Nouvelles_novas/ico_politique/button_0.pngOccitanie, le grand imbroglio - le 10/08/2016 - 09:49 par beeth

Occitanie, le grand imbroglio

Le choix d’appeler « Occitanie » la région qui borde la Provence sur la rive droite du Rhône, si elle est finalement légitimée par l’Etat français, risque de provoquer une confusion capable de bouleverser définitivement les fondations du mouvement régionaliste dans le Pays d’Oc.

L’AELOC a choisi, comme la FELCO dont elle est le représentant local, de se dénommer en référence à l’appellation « langue d’oc », qui est reconnue tant par le courant occitaniste que par le courant mistralien, et dans ses statuts elle se déclare comme promouvant « la langue et la culture d’oc, également dénommées langue et culture occitanes ». Cette équivalence est maintenant menacée par la dénomination de la nouvelle région qui a pour chef-lieu Toulouse. Si elle est reconnue officiellement comme la seule légitime, en droit français ainsi que dans la pratique quotidienne, pour porter le nom d’Occitanie, la conséquence logique est que ses habitants ou ses expatriés seront les seuls à pouvoir se dire Occitans, et que leur langue d’origine sera naturellement appelée l’occitan ou la langue occitane.

Mais alors il sera bien difficile dans les autres régions d’oc de se réclamer de la langue occitane, d’autant que la conscience de l’unité de la langue est encore embryonnaire dans les régions périphériques comme dans la région centrale, et qu’elle est parfois attaquée violemment par des groupuscules bien déterminés s’appuyant sur l’ignorance de la question dans le grand public. Au moment où cette unité commençait à s’affirmer, le choix du Conseil Régional à Toulouse nous apparaît d’autant plus désastreux.

Ce Conseil Régional a déposé le nom de ce qu’ils appellent « Occitanie » à l’Institut National de la Propriété Intellectuelle. A supposer que ses dirigeants d’aujourd’hui (qui risquent de ne pas être ceux de demain) nous fassent la grâce de nous en permettre l’usage, on aurait pu imaginer que le sous-titre « Pyrénées-Méditerranée » puisse ouvrir la voie à généraliser l’appellation « Occitanie » à d’autres régions, chacune avec un appendice approprié. Mais cet espoir apparaît bien illusoire. Les noms des autres régions sont déjà choisis ou maintenus, et ils résultent d’équilibres délicats que personne n’osera remettre en cause avant un long moment. Si le pouvoir central de la France confirme le coup de force de Toulouse, nous serons dans un imbroglio calamiteux qui va nous demander une remise en cause profonde de tout ce que nous avons essayé de bâtir depuis avant même le Félibrige.

C’est à refonder nos références qu’il faut nous préparer avec la solidarité de tous ceux qui, dans toutes les régions d’oc ainsi qu’en « Occitanie », n’ont pas voulu cet embrouillamini, ou y ont consenti sans en mesurer les conséquences. Dès à présent, l’AELOC a décidé de soutenir le texte dont l’Ostau dau País Marselhés a pris l’initiative.

La lettre ouverte a été envoyée à l'initiative de l’Ostau dau País Marselhés. Vous pouvez la signer en ligne en allant sur leur site : www.ostau.net

Le bureau de l’AELOC
 



Occitanie_Admin.jpg


Icones/Nouvelles_novas/ico_medias/button_0.pngSoutenir AQUÒ D’AQUÍ - le 27/06/2016 - 23:03 par beeth

L’AELOC vous invite à soutenir AQUÒ D’AQUÍ


aquodaqui.jpg

le seul journal bilingue français-occitan d’actualité régionale

avec une édition papier et un site informatique

dont l’existence est menacée par la restriction des aides régionales

Aquò d’Aquí est un mensuel d’information touchant l’ensemble des sujets de la vie régionale : événements, vie sociale et économique, enseignement, culture...

Rédigé par des journalistes professionnels, il est relié à un site gratuit mis à jour en continu par une équipe de professionnels, largement ouvert à l’expression de ses utilisateurs, et consulté en 2015 par 40 000 visiteurs différents, en augmentation chaque année depuis 2012.

Il est le seul média accueillant toutes les traditions culturelles et graphiques de la langue d’oc ou langue occitane dans notre région.

Pour votre information et pour soutenir notre langue et notre culture, abonnez-vous pour 25 € par an.

Bulletin d’abonnement

Nom : ............................................................ Prénom : .........................................

Adresse postale : .....................................................................................................

.................................................................................................................................

Mail : ............................................................. Téléphone : .....................................

A envoyer avec un chèque de 25 € à 

Pascaline BARTHELEMY

Direction des abonnements d’Aquò d’Aquí

20, Boulevard Bonniot

13 012 Marseille

Merci pour votre soutien

L’équipe d’Aquò d’Aquí

LogoForumBoule_100.png

Aquò d’Aquí est membre du Forum d’Oc de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Félibrige – Institut d’Etudes Occitanes – Associations d’enseignement de l’oc


Icones/Nouvelles_novas/ico_edition/button_0.pngUne aventure de Loup en occitan - le 10/03/2016 - 18:43 par beeth

Le loup qui voulait changer de couleur


Les éditions Auzou ont contacté l’AELOC pour éditer une version en occitan des aventures de Loup.

L'album a été traduit en provençal, graphie classique.

Il paraît enfin en ce début d'année 2016 et il est bien sûr disponible sur le site de la boutique de l’AELOc et dans toutes les bonnes librairies.


LOUP_occitan.jpg


Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  2099730 visiteurs
  1 visiteur en ligne

Connectés :
( personne )
Snif !!!
Calendrier
Texte à méditer :   A la foire, beaucoup d'ânes se ressemblent.   
Texte à méditer :   L'argent mène l'homme en enfer, mais lui, il reste à la porte.   
Texte à méditer :   Le bon berger fait le bon troupeau.   
Texte à méditer :   Si en travaillant l'on s'enrichissait, les ânes porteraient le bât d'or.   
Texte à méditer :   Qui n'a bonne tête doit avoir bonnes jambes.   
Texte à méditer :   Chaque pot trouve son couvercle.   
Texte à méditer :   Il est bon de ne rien savoir, on apprend toujours.   
Texte à méditer :   Qui a métier a seigneurie.   
Texte à méditer :   Ami de chacun, ami de personne.   
Texte à méditer :   Si la barbe blanche faisait le sage, les chèvres devraient l'être.   
Texte à méditer :   Dans le besoin on reconnaît ses amis.   
Texte à méditer :   N'est pas beau ce qui est beau, est beau ce qui plaît.   
Texte à méditer :   Bâiller comme une jarre sans huile.   
Texte à méditer :   Mistral du samedi n'a jamais vu le lundi.   
Texte à méditer :   Bon et mauvais, comme la langue.   
Texte à méditer :   Il vaut mieux un hareng sur le pain qu'un pigeon qui vole.   
Texte à méditer :   Qui trop serre l'anguille, l'anguille lui échappe.   
Texte à méditer :   Il vaut mieux glisser du pied que de la langue.   
Texte à méditer :   Qui manie les pierres s'écrase les doigts.   
Texte à méditer :   Il ne faut pas acheter un chat dans un sac.   
Texte à méditer :   Le bruit ne fait pas de bien, le bien ne fait pas de bruit.   
Texte à méditer :   Le pain dur tient la maison sûre.   
Texte à méditer :   Le courage se reconnaît à la guerre, la sagesse à la vie, l'amitié au besoin.   
Texte à méditer :   Entre deux gendarmes, le plus honnête homme du monde a l'air d'un coquin.   
Texte à méditer :   Il faut prendre le temps comme il est, l'argent comme il vient, les gens comme ils sont.   
Texte à méditer :   Qui sème des épines n'aille pas nus-pieds.   
Texte à méditer :   Si la barbe donnait la science ou si la barbe blanche faisait le sage, les chèvres seraient toutes docteurs.   
Texte à méditer :   Le temps et l'usage rendent l'homme sage.   
Texte à méditer :   On ne fait pas le civet avant d'avoir le lièvre.   
Texte à méditer :   Qui a bien mangé croit les autres rassasiés.   
Texte à méditer :   Qui prend toujours et jamais ne donne, à la fin, chacun l'abandonne.   
Texte à méditer :   Un peu d'aide ne fait jamais de mal, beaucoup d'aide fait grand bien.   
Texte à méditer :   Entre voleurs et volés tout pays est habité.   
Texte à méditer :   Toute beauté s'évanouit, et le renom jamais ne périt.   
Texte à méditer :   Mistral, Parlement et Durance sont les trois fléaux de la  Provence.   
Texte à méditer :   L'âne repu trouve les chardons amers.   
Texte à méditer :   Beaucoup d'ânes ne portent pas le bât !   
Texte à méditer :   Qui tient la queue de la poële la tourne d'où il veut !   
Texte à méditer :   Qui a bien dîné croit les autres repus.   
Texte à méditer :   Qui n'a que des chèvres aura vite tondu.   
Texte à méditer :   Sans berger, mille brebis ne font pas un troupeau.   
Texte à méditer :   Au plumage et à la chanson on reconnaît l'oiseau.   
Texte à méditer :   Il vaut mieux une abeille que mille mouches !   
Texte à méditer :   L'âne se reconnaît aux oreilles, et le fou au parler.   
Texte à méditer :   Langue muette n'a jamais été battue.