Vous êtes ici :  Accueil
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Ce que nous faisons
Enseignement
 ↑  
Lu dans le journal...
Vidéos
Archives
Bienvenue sur le site de l'Aeloc

      Qu'est-ce que l'AELOC ?

      Une association créée en 1987 qui rassemble toutes les personnes qui enseignent la langue d’oc ou veulent aider à son enseignement dans les établissements scolaires, publics et privés, ou dans le milieu associatif, professionnels ou bénévoles, en activité ou en retraite.
      L’AELOC est une association ouverte à tous, favorisant l’échange et le dialogue: elle s’adresse aux occitanistes comme aux mistraliens, ou à ceux qui n’ont pas de préférence.
       L’AELOC affirme que la langue d’oc appartient à tous les habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur quelle que soit leur origine. Elle agit pour valoriser tous les parlers authentiques de notre région, et pour resserrer les liens avec les autres régions occitanes ainsi qu’avec l’espace catalan et plus généralement le monde latin et méditerranéen.


     L'AELOC, c'est :
 

      L’AELOC vous propose:
   1. Son bulletin d’information La Tarasca
/ La Tarasco.   
   2.
Son service de vente (par correspondance ou en ligne) de livres, CDs, documents pédagogiques, albums pour la classe etc.
   3. Un colloque bisannuel de niveau universitaire.
   4. Des journées de rencontre et de formation.
   5.
Des projets culturels pour les écoles et collèges de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
   6. Une information personnalisée en fonction de vos besoins.
   7. Un réseau permanent d’assistance et d’échanges professionnels.
   8. Une lettre d'information par Internet afin de vous tenir au courant des dernières nouvelles concernant la langue d’oc et son enseignement.
   9. Des contacts de proximité dans chacun des départements de notre Région.
   10. Un site Internet interactif (informations, projets, actualités, ...)

      L'AELOC adhère à la Fédération des Enseignements de Langue et de Culture d'Oc, qui collabore avec les représentants des autres langues de France.


                                                        bandfelco.gif
 

      Elle est aussi membre de la Fédération des Amis de l'Instruction Laïque des Bouches-du-Rhône.
ail.png
 
       L'AELOC est subventionnée par
  paca1.jpg                       cg13.jpeg                                          logo-aix.gif

La définition de la langue occitane

logo_IEO.jpg

Une clarification importante de
l'Institut d'Etudes Occitanes de Provence




Qu’est-ce que la langue occitane en Provence-Alpes-Côte d’Azur ?

      Afin de lever toute ambiguïté sur un sujet qui prête à polémique, les responsables de l’Institut d’Etudes Occitanes, au niveau national comme au niveau de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, ont tenu à rendre publique la déclaration suivante.

      L’occitan est le nom de la langue originelle des trente-deux départements du sud de la France, de Bordeaux à Menton et de l’Auvergne aux Pyrénées, ainsi que du Val d’Aran en Catalogne et d’une partie du Piémont. Cette langue, également dénommée « langue d’oc », se présente sous la forme d’une certaine variété d’expressions, dont le provençal rhodanien et le provençal central-maritime, l’alpin et le niçois sont des variantes en usage dans notre région. Nous considérons que l’occitan forme une unité garantie par un haut degré d’intercompréhension entre tous ceux qui le parlent couramment, malgré la diversité incontestable de ses multiples formes, comme c’est le cas pour toute langue naturelle dans le monde.

      La langue occitane n’est donc pour nous pas autre chose que l’ensemble de ces divers parlers, dont nous sommes autant soucieux que quiconque de préserver l’authenticité, tant dans la communication orale que dans la communication écrite. Aucun des mouvements d’inspiration occitaniste, en Provence-Alpes-Côte d’Azur comme ailleurs, ne préconise d’imposer la pratique d’une autre forme de la langue là où elle n’est pas en usage. L’affirmation selon laquelle nous chercherions à importer dans notre région une forme étrangère ou artificielle de la langue sous ce nom d’occitan est donc pour nous totalement absurde, et ne peut être colportée que par ignorance ou par malveillance.

      Notre position sur tous ces points est identique à celle de l’immense majorité des linguistes de France et des nombreux pays étrangers où est étudiée notre langue, et naturellement à celle de Frédéric Mistral telle qu’il la définit dans son Trésor du Félibrige. Enfin, elle est désignée sous le nom « occitan », en Espagne et en Italie, dans les régions où elle est langue officielle.

      De tous temps, les locuteurs de notre langue, bien que conscients de ses nombreuses variétés, se sont reconnus d’une même communauté linguistique. Il n’appartient à personne de leur dénier ce droit.

Octobre 2012



Pierre BRECHET, président de l’Institut d’Etudes Occitanes
Claude JUNIOT, président de la Section Régionale Provence-Alpes-Côte d’Azur de l’Institut d’Etudes Occitanes
André FAURE, président de l’Institut d’Etudes Occitanes des Alpes
Jean-Pierre BAQUIE, président de l’Institut d’Etudes Occitanes des Alpes Maritimes
Joël BOUC, président de l’Institut d’Etudes Occitanes Frédéric Mistral des Bouches du Rhône
Yves JESTIN, président de l’Institut d’Etudes Occitanes du Var
Gabriel SIMONET, président de l’Institut d’Etudes Occitanes de Vaucluse



 

Les 10 dernières nouvelles

Nouveau  Icones/Nouvelles_novas/ico_stage/button_0.pngOstau dau País Marselhés: stage d'occitan - par beeth le 10/02/2016 - 16:00
STAGE INTENSIF d'OCCITAN : 19-20 MARS 2016

L'Ostau dau País Marselhés organise un stage immersif d'occitan le samedi 19 et dimanche 20 mars. Stage linguistique  (cours théorique, expression orale), mais aussi place de cette culture dans l'histoire du quartier, de la ville et du pays : un programme varié réparti sur deux journées que nous détaillons ici


Nouveau  Emission "As ben parlat mai de qu'as dich ?" - par beeth le 06/02/2016 - 09:27

https://soundcloud.com/user-567593172/emission-22-la-nova-canson

Ci-dessus le lien pour écouter l’émission “la nouvelle chanson occitane” de 1968 à 2015. Quichatz e podretz escotar l’emission  “la nòva canson occitana”.


Nouveau  Icones/Nouvelles_novas/ico_colloque/button_0.pngSession pleinière du Forum d'oc - par beeth le 15/01/2016 - 22:23

Annonce_ForumCD_fr.jpg



Icones/Nouvelles_novas/ico_colloque/button_0.pngXI° colloque de l’AELOC, compte rendu - par beeth le 27/11/2015 - 14:34

XI° Colloque de l’AELOC

LA LANGUE D’OC ET LA CHANSON CONTEMPORAINE
 

FlyerColloquered.jpg

Le XI° colloque de l’AELOC s’est déroulé comme prévu le Samedi 14 Novembre à Eygalières.

La proximité des attentats de Paris avait posé la question de sa tenue. En accord avec le Maire de la ville, les organisateurs ont décidé de le maintenir. En préambule à la séance, un hommage aux victimes a été rendu et une minute de silence observée.

La parole institutionnelle

Après l’ouverture du colloque par M. le Maire d’Eygalières, les prises de parole des élus étaient naturellement bousculées par les circonstances. Le Président du Conseil Régional avait délégué le Conseiller Régional Hervé Guerrera pour apporter son soutien aux participants : il fit le bilan de la politique régionale au terme de l’actuelle mandature. Le Vice-Président du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, Bruno Genzana, délégué à la langue d’oc et aux traditions provençales, était retardé par les événements, et se présenta plus tard sans prendre la parole pour ne pas interrompre le déroulement du colloque. Le Président du Conseil Départemental des Alpes de Haute Provence avait délégué Pierre Bonnet, chargé de mission pour la langue provençale, qui dressa le tableau des actions et des projets de son département pour la langue d’oc. Le Président du Conseil Départemental de Vaucluse avait présenté ses excuses.

Jean-Jack Grenet, Inspecteur de l’Éducation Nationale et Coordonnateur de l’enseignement de la langue régionale en Vaucluse, avait aussi la charge de représenter le Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale des Bouches-du-Rhône et l’Inspecteur Départemental Adjoint, retenus tous deux par la situation d’une école marseillaise récemment incendiée. Il exposa la situation de la langue dans son département en montrant son évolution, ses obstacles, les remèdes et les résultats. Enfin, Mathieu Poitavin, professeur d’occitan-langue d’oc à Orange, prenait la parole en présentant les encouragement du Syndicat National des Enseignants du Second Degré.


colloque20151.jpg


La langue et le milieu scolaire 

La première partie du colloque était consacrée à la situation de l’enseignement de la langue dans notre région. Après la présentation des chiffres fournis par les Rectorats d’Aix et de Nice dans un diaporama commenté par notre collègue Gilles Maille, trois interventions étaient prévues pour apporter ensuite un éclairage sur trois questions emblématiques de la situation de la langue. Nos collègues de la Mission de Langue Régionale du département des Bouches-du-Rhône, après avoir transmis les excuses de Madame Annie Portal, Inspectrice de l’Éducation Nationale, Coordonnatrice de l’enseignement de la langue régionale dans les Bouches-du-Rhône, présentaient la situation dans le premier degré, spécialement dans les écoles bilingues et les écoles semi-bilingues, dénommées Centres d’Enseignement Continu de la Langue Régionale, la nature de leur intervention auprès des enseignants, les problèmes qu’ils rencontraient, les solutions qu’ils y apportaient et les projets qui en résultaient.

On entendit ensuite notre collègue Claude Juniot, qui s’exprimait en tant que Président de l’Institut d’Études Occitanes de Provence-Alpes-Pays Niçard. Fort de son expérience de chef d’établissement, il présenta la situation de l’occitan-langue d’oc dans la réforme des collèges. Il tira de la réforme un bilan nuancé, en montrant ses intentions légitimes, mais en soulignant les risques qu’elle présentait pour la langue, et les moyens d’y faire face. Enfin, notre collègue Marie-Françoise Lamotte, directrice de l’école maternelle de Puyloubier, exposait la liste des revendications élaborées par la commission Enseignement et Formation du Forum d’Oc avec l’aide de l’AELOC et de l’Association des Professeurs de Langue Régionale de l’Académie de Nice.


colloque20153.jpg

Après un débat avec l’assistance s’ouvrait la seconde partie du colloque, consacrée à son thème spécifique. Le sujet était introduit dans sa perspective historique par une intervention de Sylvain Chabaud, professeur à l’Université de Montpellier, spécialiste de l’œuvre du poète provençal de la Renaissance Bellaud de la Bellaudière, mais aussi musicien dans le groupe Mauresca Fracàs Dub. Il était accompagné de Camille Martel, journaliste, et musicien lui aussi, auteur de l’ouvrage « Massilia Sound System, la façon de Marseille », sur le fameux groupe du même nom.


couv_29731.jpg
 

Partenaires et aides

La pause permit de visiter les nombreux stands des exposants invités au colloque : Félibrige, Institut d’Etudes Occitanes, Espace Occitan des Alpes, les éditions Parlaren, les écoles bilingues Calandretas, la librairie d’Eygalières, et naturellement le stand de l’AELOC.
 

colloque20152.jpg


Les divers partenaires de l’AELOC ont naturellement œuvré pour le succès du colloque.
La Fédération des Amis de l’Instruction Laïque des Bouches du Rhône, dont l’AELOC est adhérente, parrainaient comme d’habitude la manifestation.
Fondatrice du Forum d’Oc de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’AELOC retrouvait naturellement les partenaires qui se sont rejoints dans ce rassemblement.
Le Centre d’Oralité de la Parole d’Oc d’Aix en Provence avait décidé de filmer toute la manifestation : un montage en sera disponible sur le site de l’AELOC ; il fournissait aussi une partie des images destinées à illustrer les interventions. Ainsi l’avait prévu son président Jean-Pierre Belmon récemment décédé, à qui a été rendu un hommage de profonde reconnaissance.
Michel Neumuller, journaliste au mensuel Aquò d’Aquí, suivait l’ensemble de la manifestation, tout comme Patricia Dupuy pour le mensuel Prouvènço d’Aro, et Lise Gros de Tè Vé Oc.

La Médiathèque du Conseil Départemental des Alpes de Haute Provence avait offert son exposition sur le renouvellement de la musique d’expression occitane, disposée tout autour de la salle de conférence. (La vie en oc. Musique! Augustin Le Gall)


expo04.png


Les Amis du Vieil Eygalières avaient également apporté leur soutien au colloque, manifestée par leur présence.
Un bataillon d’enseignantes et d'enseignants  s'est dévoué pour assurer constamment un accueil de qualité.
Enfin, une jardinerie d’Eygalières, Le jardin d’Anador, avait offert gracieusement une belle décoration végétale.

 

La chanson et la langue : expériences et débats

La session se continuait avec l’intervention conjointe de Didier Maurell, professeur d’occitan-langue d’oc à Aix et à Vitrolles, et Philippe Franceschi, musicologue à l’Université d’Aix. Ils présentaient le spectacle réalisé avec les lycéens de Didier Maurell, Les Voyageurs du Rhône, à partir du texte du Poème du Rhône de Frédéric Mistral.


viajaires.png

Ce spectacle a été donné au Conseil Régional dans la cérémonie d’hommage à Mistral à l’occasion du centenaire de sa mort, et il a été primé par le jury du Grand Prix Littéraire de Provence à Ventabren en 2014. L’intervention permettait de saisir les intentions fondamentales du projet de l’enseignant, les étapes de sa mise en place, les raisons des choix musicaux en relation avec le texte, la façon dont les jeunes s’en emparaient.

Vint ensuite la table ronde conduite par la chanteuse et compositrice Liza, également journaliste à France 3, et Gilles Maille, conseiller pédagogique départemental de musique et musicien lui-même, qui rassemblait cinq autres musiciens très représentatifs de la chanson occitane contemporaine en Provence, et qui avaient tous une expérience de la relation avec le milieu scolaire : Magali Bizot, Manu Théron, Miquèu Montanaro, Sylvain Chabaud, Camille Martel.



colloque20154.jpg
 

Gilles Maille évoqua la manifestation bisannuelle des Cantejadas, organisée par l’AELOC, comme exemple d’une interpénétration de la création avec la pédagogie de la langue, et chaque participant donna son sentiment et son expérience sur le thème, avant de débattre avec le public.


Cantejadas2015(23).jpg
 

Le point final du colloque fut le concert donné par les musiciens du groupe Cor de Lus, et le colloque s’acheva par un apéritif qui prolongea encore un long moment les nombreux échanges et contacts de l’accueil et de la pause, qui sont aussi un des objectifs de ces rassemblements.


cordelus1.jpg
 

L’AELOC adresse ses plus vifs remerciements à la Mairie d’Eygalières et aux Eygaliérois qui ont aidé le colloque, au Conseil Régional et au Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône qui lui ont apporté leur aide financière, aux élus qui ont offert leur soutien, aux représentants de l’Éducation Nationale et des syndicats d’enseignants, aux associations partenaires du colloque, ainsi qu’à tous les participants qui ont permis une fois encore le plein succès de cette manifestation.
 


Icones/Nouvelles_novas/ico_projets_cult/button_0.pngGrand Prix des Jeunes de Ventabren 2015-2016 - par beeth le 10/11/2015 - 08:44

Association Culturelle Provençale de Ventabren en Pays d’Aix

ACPV

BP 12

13 122 Ventabren

ventabren_logo.jpg

Association pour l’Enseignement de la langue d’oc

AELOC

8 bis, av. Jules Ferry

13 100 Aix en Provence

Tarasca.jpg

Prix des Jeunes 2015-2016

pour la promotion de la langue d’oc en Provence
 

PARTICIPATION

Toute classe ou groupe de classes d’un établissement scolaire

(école, collège, lycée) où est enseigné le provençal
 

CONDITIONS

Réalisation collective d’un projet

Linguistique - Littéraire - Historique - Scientifique - Artistique…

ayant pour objet de développer la connaissance et la pratique de la langue d’oc

Une fiche présentant le projet doit être transmise

à l’Association Culturelle Provençale de Ventabren

BP 12. 13122 Ventabren

Date limite : 11 Décembre 2015
 

MONTANT DU PRIX

trois prix de 500 € chacun

dont 300 € disponibles au commencement du projet

200 € sur présentation du compte-rendu

lors de la remise du Grand Prix Littéraire de Provence à Ventabren

au mois de septembre 2016

Voir fiche de candidature et règlement détaillé sur le site de l’AELOC

  www.aeloc.fr
 

Contact AELOc

Le règlement détaillé

La fiche de candidature


Icones/Nouvelles_novas/ico_colloque/button_0.pngXI° colloque de l’AELOC - par beeth le 05/11/2015 - 18:40

Assurer le succès du XI°colloque de l’AELOc

l’après-midi du Samedi 14 Novembre à Eygalières (Bouches du Rhône)


FlyerColloquered.jpg
 

La langue d’oc et la chanson contemporaine :

quels apports pour la transmission de la langue ?
 

L’engagement de l’AELOc dans le vaste projet du Forum d’Oc de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est payé du sacrifice de notre colloque en 2013, puisque nous avons décidé de consacrer toutes nos énergies à la manifestation régionale organisée par la coordination Anem òc, Provença qui avait pour but de lancer le Forum. Nous reprenons maintenant le cycle bisannuel de ce rassemblement centré sur la transmission de la langue, qui est l’objectif unique de notre Association.

Il sera l’occasion de faire d’abord un point concis et sélectif sur la situation de l’enseignement dans la région, en écoutant ses responsables et ses acteurs, et en débattant avec eux. Le colloque se développera ensuite sur le sujet choisi pour enrichir nos réflexions et nos pratiques. L’essor et le succès remarquable de la chanson occitane contemporaine conduit à se demander quelles ressources l’enseignant de la langue peut en tirer à quelque niveau que ce soit, tant auprès du public scolaire que du public adulte. Des créateurs, des interprètes, et des spécialistes universitaires, souvent confondus dans les mêmes personnes, exposeront leurs points de vue et débattront avec l’assistance sur le propos de nos rencontres.
 

Télécharger le programme détaillé du colloque
 

Comme à l’ordinaire, éditeurs et libraires proposeront livres, documents et produits audio. Avant l’apéritif qui terminera joyeusement la journée, un concert du groupe Cor de Lus donnera la preuve qu’on peut faire aller de pair la création artistique et l’excellence dans la pratique enseignante.

Nous demandons à tous les membres et sympathisants de l’AELOc d’assurer le succès de cette manifestation par leur présence, attestant ainsi aux yeux du public et des décideurs la qualité et l’énergie des enseignants de la langue.


Pour accéder au colloque:

Eygalieres.jpg



Eygalieres_plan.png



Eygalieres_salledesfetesred.png


 


Icones/Nouvelles_novas/ico_edition/button_0.pngUne aventure de Loup en occitan - par beeth le 03/11/2015 - 19:00

Le loup qui voulait changer de couleur


Les éditions Auzou ont contacté l’AELOC pour éditer une version en occitan des aventures de Loup.

L'album a été traduit en provençal, graphie classique.

Il paraitra en janvier 2016 et sera bien sûr disponible sur le site de la boutique de l’AELOc et dans toutes les bonnes librairies.


LOUP1_occitan_reduit.jpg


Icones/Nouvelles_novas/ico_informations/button_0.pngDécès de Jean Saubrement - par beeth le 06/10/2015 - 11:38

Décès de notre ami Jean Saubrement, membre fidèle de l'AELOc


Joan Saubrement, naissut en 1934 dins una vilòta de Lorena, Damelevières, capitani de vaissèu dins la marina marchanda, avié barrolhat dins totei lei mars dau monde. S’es passionat pèr l’occitan qu’a rescontrat pròchi son esposa felibressa. A lèu agut una plaça majora dins lo movament occitanista, e prenguèt la tèsta dau CREO-Provença jusqu’en 2008.
 

JeanSaubrement.jpg
 

Entre tèmps, emé Marc Audibert e Lucian Durand, avié façonat lei destinadas dau Centre d’Oralitat de la Lenga d’òc das Ais, que venguèt puei lo Centre d’Estudi de la Paraula d’Oc quand Joan-Pèire Belmon n’en prenguèt la direicien. La mema chorma avié fondat Telev’Oc, una associacien qu’avié pèr tòca de bastir de partenariats emé lei medias, mai que mai França Tres Mediterranèia, e mai de revendicar pròchi d’elei. A fach partajar son esperiènci dins dos libres recènts, D’una mar l’autra e D’una guèrra l’autra, publiats totei dos pèr IDECO. Lei mediàs li avien donat una renomada particuliera quand passèt mé totei leis onors lo bachileirat en meme tèmps que sa pichona filha, venènt ensin lo pus vièlh candidat de França.


Icones/Nouvelles_novas/ico_informations/button_0.pngDécès de Jean-Pierre Belmon - par beeth le 05/10/2015 - 21:25

Notre collègue Jean-Pierre Belmon est décédé le 25 Septembre à l’âge de 63 ans.


Belmon.jpg
 


Enseignant, puis animateur de radio et réalisateur de télévision, il a milité constamment pour la langue avec une énergie et une compétence incomparable. Depuis trois ans il avait pris la tête du Centre d’Oralité de la Parole d’Oc à Aix, auquel il avait apporté son dynamisme, son savoir et son imagination. D’être homme de fidélité et de conviction ne l’empêchait pas d’être largement ouvert à la diversité des autres, et il s’est attiré le respect et l’amitié dans tous les milieux des défenseurs de la langue d’oc. Il sera bien difficile de combler le grand vide qu’il laisse.


Recherche
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
EKfEh
Recopier le code :
1129 Abonnés
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
EKfEh
Recopier le code :


  753075 visiteurs
  36 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 60 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Calendrier
Le temps passe, passe le bien !

Nos dernières pages
Texte à méditer :   A la foire, beaucoup d'ânes se ressemblent.   
Texte à méditer :   L'argent mène l'homme en enfer, mais lui, il reste à la porte.   
Texte à méditer :   Le bon berger fait le bon troupeau.   
Texte à méditer :   Si en travaillant l'on s'enrichissait, les ânes porteraient le bât d'or.   
Texte à méditer :   Qui n'a bonne tête, doit avoir bonnes jambes.   
Texte à méditer :   Chaque pot trouve son couvercle.   
Texte à méditer :   Il est bon de ne rien savoir, on apprend toujours.   
Texte à méditer :   Qui a métier a seigneurie.   
Texte à méditer :   Ami de chacun, ami de personne.   
Texte à méditer :   Si la barbe blanche faisait le sage, les chèvres devraient l'être.   
Texte à méditer :   Dans le besoin on connaît ses amis.   
Texte à méditer :  N'est pas beau ce qui est beau, est beau ce qui plaît.  
Texte à méditer :   Bâiller comme une jarre sans huile.   
Texte à méditer :   Mistral du samedi n'a jamais vu le lundi.   
Texte à méditer :  Bon et mauvais, comme la langue.  
Texte à méditer :   Il vaut mieux un hareng sur le pain qu'un pigeon qui vole.   
Texte à méditer :   Qui trop serre l'anguille, l'anguille lui échappe.   
Texte à méditer :  Il vaut mieux glisser du pied que de la langue.  
Texte à méditer :  Qui manie les pierres s'écrase les doigts.  
Texte à méditer :  Il ne faut pas acheter un chat dans un sac.  
Texte à méditer :   Le bruit ne fait pas de bien, le bien ne fait pas de bruit.   
Texte à méditer :   Le pain dur tient la maison sûre.   
Texte à méditer :  Le courage se reconnaît à la guerre, la sagesse à la vie, l'amitié au besoin.  
Texte à méditer :  Entre deux gendarmes, le plus honnête homme du monde a l'air d'un coquin.  
Texte à méditer :  Il faut prendre le temps comme il est, l'argent comme il vient, les gens comme ils sont.  
Texte à méditer :  Qui sème des épines n'aille pas nus-pieds.  
Texte à méditer :   Si la barbe donnait la science ou si la barbe blanche faisait le sage, les chèvres seraient toutes docteurs.   
Texte à méditer :   Le temps et l'usage rendent l'homme sage.   
Texte à méditer :  On ne fait pas le civet avant d'avoir le lièvre.  
Texte à méditer :   Qui a bien mangé croit les autres rassasiés.   
Texte à méditer :  Qui prend toujours et jamais ne donne, à la fin, chacun l'abandonne.  
Texte à méditer :   Un peu d'aide ne fait jamais de mal, beaucoup d'aide fait grand bien.   
Texte à méditer :  Entre voleurs et volés tout pays est habité.  
Texte à méditer :   Toute beauté s'évanouit, et le renom jamais ne périt.   
Texte à méditer :   Mistral, Parlement et Durance sont les trois fléaux de la  Provence.   
Texte à méditer :   L'âne repu trouve les chardons amers.   
Texte à méditer :   Beaucoup d'ânes ne portent pas le bât !   
Texte à méditer :   Qui tient la queue de la poële la tourne d'où il veut !   
Texte à méditer :  Qui a bien dîné croit les autres repus.   
Texte à méditer :  Qui n'a que des chèvres aura vite tondu.  
Texte à méditer :  Sans berger, mille brebis ne font pas un troupeau.  
Texte à méditer :  Au plumage et à la chanson on reconnaît l'oiseau.  
Texte à méditer :  Il vaut mieux une abeille que mille mouches !  
Texte à méditer :   L'âne se reconnaît aux oreilles, et le fou au parler.   
Texte à méditer :   Langue muette n'a jamais été battue.