Vous êtes ici :  Accueil
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Bienvenue sur le site de l'Aeloc

      Qu'est-ce que l'AELOC ?

      Une association créée en 1987 qui rassemble toutes les personnes qui enseignent la langue d’oc ou veulent aider à son enseignement dans les établissements scolaires, publics et privés, ou dans le milieu associatif, professionnels ou bénévoles, en activité ou en retraite.
      L’AELOC est une association ouverte à tous, favorisant l’échange et le dialogue: elle s’adresse aux occitanistes comme aux mistraliens, ou à ceux qui n’ont pas de préférence.
       L’AELOC affirme que la langue d’oc appartient à tous les habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur quelle que soit leur origine. Elle agit pour valoriser tous les parlers authentiques de notre région, et pour resserrer les liens avec les autres régions occitanes ainsi qu’avec l’espace catalan et plus généralement le monde latin et méditerranéen.


     L'AELOC, c'est :
 


 
      L’AELOC vous propose:
   1. Son bulletin d’information La Tarasca
/ La Tarasco.   
   2.
Son service de vente (par correspondance ou en ligne) de livres, CDs, documents pédagogiques, albums pour la classe etc.
   3. Un colloque bisannuel de niveau universitaire.
   4. Des journées de rencontre et de formation.
   5.
Des projets culturels pour les écoles et collèges de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
   6. Une information personnalisée en fonction de vos besoins.
   7. Un réseau permanent d’assistance et d’échanges professionnels.
   8. Une lettre d'information par Internet afin de vous tenir au courant des dernières nouvelles concernant la langue d’oc et son enseignement.
   9. Des contacts de proximité dans chacun des départements de notre Région.
   10. Un site Internet interactif (informations, projets, actualités, ...)

      L'AELOC adhère à la Fédération des Enseignements de Langue et de Culture d'Oc, qui collabore avec les représentants des autres langues de France.


                                                        bandfelco.gif
 
      Elle est aussi membre de la Fédération des Amis de l'Instruction Laïque des Bouches-du-Rhône.
ail.png
 
       L'AELOC est subventionnée par
  paca1.jpg                       cg13.jpeg                                          logo-aix.gif

La définition de la langue occitane

logo_IEO.jpg

Une clarification importante de
l'Institut d'Etudes Occitanes de Provence




Qu’est-ce que la langue occitane en Provence-Alpes-Côte d’Azur ?

      Afin de lever toute ambiguïté sur un sujet qui prête à polémique, les responsables de l’Institut d’Etudes Occitanes, au niveau national comme au niveau de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, ont tenu à rendre publique la déclaration suivante.

      L’occitan est le nom de la langue originelle des trente-deux départements du sud de la France, de Bordeaux à Menton et de l’Auvergne aux Pyrénées, ainsi que du Val d’Aran en Catalogne et d’une partie du Piémont. Cette langue, également dénommée « langue d’oc », se présente sous la forme d’une certaine variété d’expressions, dont le provençal rhodanien et le provençal central-maritime, l’alpin et le niçois sont des variantes en usage dans notre région. Nous considérons que l’occitan forme une unité garantie par un haut degré d’intercompréhension entre tous ceux qui le parlent couramment, malgré la diversité incontestable de ses multiples formes, comme c’est le cas pour toute langue naturelle dans le monde.

      La langue occitane n’est donc pour nous pas autre chose que l’ensemble de ces divers parlers, dont nous sommes autant soucieux que quiconque de préserver l’authenticité, tant dans la communication orale que dans la communication écrite. Aucun des mouvements d’inspiration occitaniste, en Provence-Alpes-Côte d’Azur comme ailleurs, ne préconise d’imposer la pratique d’une autre forme de la langue là où elle n’est pas en usage. L’affirmation selon laquelle nous chercherions à importer dans notre région une forme étrangère ou artificielle de la langue sous ce nom d’occitan est donc pour nous totalement absurde, et ne peut être colportée que par ignorance ou par malveillance.

      Notre position sur tous ces points est identique à celle de l’immense majorité des linguistes de France et des nombreux pays étrangers où est étudiée notre langue, et naturellement à celle de Frédéric Mistral telle qu’il la définit dans son Trésor du Félibrige. Enfin, elle est désignée sous le nom « occitan », en Espagne et en Italie, dans les régions où elle est langue officielle.

      De tous temps, les locuteurs de notre langue, bien que conscients de ses nombreuses variétés, se sont reconnus d’une même communauté linguistique. Il n’appartient à personne de leur dénier ce droit.

Octobre 2012



Pierre BRECHET, président de l’Institut d’Etudes Occitanes
Claude JUNIOT, président de la Section Régionale Provence-Alpes-Côte d’Azur de l’Institut d’Etudes Occitanes
André FAURE, président de l’Institut d’Etudes Occitanes des Alpes
Jean-Pierre BAQUIE, président de l’Institut d’Etudes Occitanes des Alpes Maritimes
Joël BOUC, président de l’Institut d’Etudes Occitanes Frédéric Mistral des Bouches du Rhône
Yves JESTIN, président de l’Institut d’Etudes Occitanes du Var
Gabriel SIMONET, président de l’Institut d’Etudes Occitanes de Vaucluse



 

Les 10 dernières nouvelles

Nouveau  Icones/Nouvelles_novas/ico_colloque/button_0.pngFestival de Martigues - par beeth le 24/07/2014 - 07:07
Festival de Martigues

Une table ronde est prévue le Samedi 26 Juillet à 17 heures dans la cour du théâtre des Salins (19 quai Paul Doumer, près de la Mairie) sur le thème : 

Les langues régionales, le bilinguisme : un sujet d'actualité

avec Jean-François Bernardini (I Muvrini), Jean-Luc Jossic (Tri Yann), Mireille Durand-Guériot (Félibrige), Alain Barthélemy-Vigouroux (AELOC). Entrée libre et gratuite. 


Nouveau  Icones/Nouvelles_novas/ico_manif/button_0.pngFrédéric Mistral, Roquefavour, l'Illusion - par beeth le 10/07/2014 - 16:36
Samedi 20 Septembre 2014 à 10 heures à Ventabren, salle Sainte Victoire
(sur le plateau qui domine le village, à partir de la route de Roquefavour itinéraire fléché)
Conférence de Philippe Martel sur le thème
Frédéric Mistral, Roquefavour, l'Illusion
A 11h15, sur la place de l'église,
inauguration d'une plaque rappelant
la venue de Frédéric Mistral à Roquefavour où il prononça son célèbre discours sur l'Illusion
Apéritif animé par les Tambourinaires du Terralhet
Nous vous attendons nombreux.

Icones/Nouvelles_novas/ico_politique/button_0.pngCoordination Occitane du Limousin - par beeth le 09/06/2014 - 06:18

Bonjorn brave Monde,

Une pétition a été ouverte par La Coordination Occitane du Limousin pour signer ce texte

Cliquez sur le lien !

http://www.petitions24.net/signatures/le_limousin_est_occitan_et_doit_le_rester/

Le Limousin est occitan et doit le rester

La Coordination Occitane du Limousin exprime sa vive inquiétude au sujet du rattachement de la région Limousin à l’ensemble Poitou-Charentes et Centre.

La région Limousin constituait en effet un ensemble relativement cohérent d’un point de vue géographique, paysager, culturel, agricole et économique. Elle sera désormais arrachée à l’ensemble occitan, qui contribuait fortement à lui conférer son unité et son identité culturelle.

Nous n’avons, loin de là, aucune réticence envers les régions qu'on nous amène à rejoindre et leurs langues historiques ; nous apprécions le poitevin et le berrichon et le fait que ces langues appartiennent à l’ensemble oïl ne nous gêne nullement, mais la quasi absence de politique linguistique dans ces régions est pour nous un grand sujet de préoccupation, alors que nous travaillons ici à permettre le développement d’une telle politique en concertation avec les autres régions occitanes. Mais, outre notre étonnement devant les incohérences évidentes de ce piètre exercice de remodelage territorial, nous sommes surtout extrêmement choqués et même humiliés par la procédure : ce grand remembrement national s’est fait sans aucune consultation des citoyens français ; il est le contraire du modèle de citoyenneté participative dont on ne cesse de nous chanter les louanges ; une fois de plus la politique d’aménagement territoriale est en France le seul fait du prince.

La Coordination Occitane du Limousin est née d’un appel lancé fin 2013 par l’ensemble des associations et personnalités engagées dans la défense et la promotion de l’occitan limousin. L’appel a été signé à ce jour par plus de 700 personnes, dont plus de 70 élus. Nous sommes parvenus, grâce à cette mobilisation, à quelques avancées, notamment auprès de la Région, qui s’est montrée favorable à la prise en charge d’une enquête sur la situation de la langue et sur les aspirations des citoyens à son sujet. Nous craignons évidemment que cette restructuration, en déplaçant les pôles de décision hors des zones occitanophones, conduise à l’abandon de toute attention et de tout intérêt de nos nouveaux représentants régionaux pour la diversité linguistique en général et l’occitan en particulier.

En conséquence, nous demandons d’une part que soit réétudiée la possibilité d’un rattachement du Limousin à une autre région occitane.

D’autre part, face à cet avenir incertain et à une disparition programmée du Limousin administratif, nous demandons que l’enquête sur la langue soit réalisée au plus vite afin que des éléments concrets puissent servir d’appui à l’élaboration d’une future politique linguistique digne de ce nom pour notre territoire.

La Coordination Occitane du Limousin


Icones/Nouvelles_novas/ico_education/button_0.pngApprendre et enseigner les langues ... - par beeth le 30/05/2014 - 08:34

Apprendre et enseigner les langues et les cultures
régionales dans l’Écol
e de la République

Apprendre_enseigner_langues_regionales_ecole.jpg

Télécharger le document ministériel

L'AELOc peut vous adresser également la brochure "papier" imprimée par la FLAREP (Fédération pour les Langues Régionales dans l'Enseignement Public).

Demande à effectuer par la page "Contact" du site


Icones/Nouvelles_novas/ico_stage/button_0.pngRESCÒNTRES OCCITANS EN PROVENÇA 2014 - par beeth le 10/05/2014 - 04:38

EOPLogo.png          RESCÒNTRES OCCITANS EN PROVENÇA 2014


Centre de Vacances « Le Rocher », Le Fugeret, commune d’Annot (04)
Dau 29 au 31 juillet (18h)
et/ou
du 1 (14h) au 4 août 2014 (14h)
(Organizats per l'Associacion "Escòla Occitana en Provença" en partenariat ambé l’IEO-CREO-Provença)




      Les Rencontres sont ouvertes à tous… petits et grands, occitanophones ou non, natifs du pays d'oc ou non… simples curieux d'une langue et d’une culture méconnues ou savants de la question occitane… acteurs associatifs heureux de se rencontrer, d’échanger, de confronter, de comparer leurs pratiques, d’y trouver l’élan et l’enthousiasme qui les soutiendra ensuite tout au long de l’année dans leur action… bénévoles ou professionnels; particuliers qui veulent se faire plaisir dans un lieu de convivialité occitane…
 Les Rencontres Occitanes se veulent : un lieu de pratique volontariste de la langue, d'aide à la formation, de découverte de la culture occitane dans toute sa diversité… un lieu de réflexion, d'échanges, de mise en commun d'expériences et d'informations, de projets, d'espoir… de rencontre et de convivialité.


 

Du mardi 29 au jeudi 31 juillet

 

Du vendredi 1 (14h) au lundi 4 (14h) août

■ de 9h à 10h : Moment de langue commun pour parler en petits groupes et débloquer la parole.
■ de 10h a 12h e de 15h a 17h30 : Ateliers.
1 – La langue par le THÉATRE : Joan-Pèire Spies.
2 – LANGUE : deux niveaux : Joan-Pèire Baquié / Marc Rivoira.
3 – CULTURE et CIVILISATION : Felip Martel e Celina Baquié.
4 – Occitan et développement durable du territoire (1 journée). Une journée pour réfléchir ensemble aux relations entre la langue et le développement durable du territoire Glaudi Holyst.
+ ENVIRONNEMENT (2 journées) : découvrir et lire le territoire. Faune, flore... Bernat Roche.
5 – MUSIQUE : Accordéon diatonique : Joan-Pèire Estèbe.
6 – CHANT : Joan Marotta.
7 – CUISINE : Mirelha Alliaud.
8 – DANSE : Nicolas Lelong.
  ■ de 9h à 10h : Moment de langue commun pour parler en petits groupes et débloquer la parole.
■ de 10h a 12h e de 15h a 17h30 : Ateliers.
Les ateliers fixes sur un seul thème durant les trois jours sont :
9 – ÉCRIT et ORALITÉ : passar de la literatura nòstra a la paraula, de l'escrich eiretat ò contemporanèu a l'oralitat. Se tracha de Dire... Rotland Pecot.
10 – PATRIMOINE : Découverte du pays en occitan à la rencontre des gens qui l’habitent Eliana Tourtet.
11 - BOUTIS : Regina Baquié.
Les ateliers du MESCLUM sont :
12 – LANGUE : Joan-Pèire Baquié, Marc Rivoira.
13 – CHANT : Joan Marotta .
14 – DANSE perfectionnement : Danses de BALÈTI (polkas, mazurkas, scotischs, rondèus, branles, sauts, borrèias…) : Celha Nicolas e J-Pèire Estèb


Je m’inscris pour : 1/2/3/4
9 – Oralité ❏
10 – Patrimoine ❏
11 – Boutis ❏
12 – Langue ❏
13 – Chant ❏
14 – Danse ❏
15 – Mesclum ❏
16 - L'Escoleta ❏ (Ans………….Pichòt nom………………)

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Je m’inscris pour le séjour du ……… au ……………. 2014.
❏ Je règle (50 X…….) d'arrhes), pour ……. adulte(s) et ...… enfant(s). Chèque à l'ordre de l'EOP.
❏ Je règle la totalité du séjour, pour .…. adulte(s) et ……… enfant(s). Chèque à l 'ordre de l’EOP.
❏ Chèque de ............, à l'ordre de l'IEO (Adhésion indispensable) ou N° carta……. Section……………...
CONDITIONS FINANCIERES
Adultes :
1 journée : 75 €
3 jours : 200 € (190€)*
7 jours : 390 € (370€) *
Adhésion l'IEO-EOP : 30 €
* si inscription avant le 1er juillet.
Enfants (3 jours) : De 3 à 5 ans* : 50 €
De 5 à 12 ans : 130€
Etudiants, chômeurs (3 jours) : 150 €
*Enfants non pris en charge par l'Escoleta.
Possibilité de régler en deux ou trois fois
ATTENTION : Les inscriptions prises par téléphone ou par email doivent être confirmées par un chèque, dans les 5 jours qui suivent, pour être validées…

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

LIEU
Centre de Vacanças « Le Rocher », Le Fugeret, commune d’Annot (04).
Aix-en-Provence / Digne / Annot
Chambres de 4 à 6 personnes.
DATES
Mardi 29, mercredi 30, jeudi 31 :
Accueil des stagiaires : lundi 28, à partir de 19h,
Fin du stage : jeudi 31, à 17h30.
Vendredi 1 (14h), samedi 2, dimanche 3, lundi 4 (14h) :
Accueil des stagiaires le vendredi 1 à partir de 13h30,
Fin du stage : le lundi 4, à 14h.
Contact : 04 42 59 43 96 / 06 77 49 37 78.
pamoc13@gmail.com

 


Icones/Nouvelles_novas/ico_sortir/button_0.pngCulture provençale à Aix - par beeth le 21/04/2014 - 06:31
 

AIX-EN-PROVENCE



2014AixProgramme.png

Icones/Nouvelles_novas/ico_informations/button_0.pngCentenaire Mistral - par beeth le 26/03/2014 - 08:12

Icones/Nouvelles_novas/ico_colloque/button_0.pngLe Forum d’Oc : la seconde étape - par AB le 11/03/2014 - 18:50

Après le colloque de Marseille

2013ColloqueSite.jpg

Le Forum d’Oc : la seconde étape


      Lors de la conclusion du colloque de Marseille le 30 novembre dernier, il avait été décidé la constitution d’un rassemblement de toutes les associations, groupes, collectivités, entreprises, etc, de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur que partagent le souci de promouvoir la langue d’oc, appelée aussi langue occitane, dans la diversité de ses variantes rhodaniennes, maritimes, alpines, niçardes. Le Forum d’oc s’était ainsi constitué ce jour là, décision prise par les cinq associations qui avaient lancé le mouvement : le Félibrige provençal, l’Institut d’Etudes Occitanes de la Région, la Fédération des Calandretas, et les deux associations régionales dédiées à l’enseignement, l’APLR de Niça et l’AELOC.

     Ces cinq associations viennent d’élaborer le document qui va permettre d’appeler au rassemblement. Chaque association ou personne morale concernée est invitée à adhérer à la Charte du Forum par la déclaration de son président ou responsable. L’adhésion est gratuite, et chacun est appelé à participer au recrutement du Forum : les adhésions pourront être signalées à l’AELOC ou à l'une des autres associations fondatrices du Forum, par écrit ou par mail.

     Les membres du Forum auront pour objectif d’établir un programme régional d’action qui deviendra sa base de revendication auprès des pouvoirs publics et de tous ceux qui sont amenés à prendre de décisions qui peuvent impliquer la promotion de la langue. Le Forum se réunira deux fois par an, en Mars et en Octobre, et le travail entre temps sera assuré par un secrétariat permanent composé des cinq associations fondatrices.

     Il est à noter que c’est la première fois chez nous que les forces mistraliennes et occitanistes s'allient pour faire éclore un projet d’une ampleur régionale. Ceci démontre que la pratique de l’AELOC, attentive aux deux sources du mouvement régional de Provence, a été prophétique.


Icones/Nouvelles_novas/ico_informations/button_0.pngCentre de Documentation Provençale - par beeth le 02/03/2014 - 18:16
P A R L A R E N  A  BOULENO
vous  présente  le

Centre  de  Documentation  Provençale


C'est :
 
    - Une bibliothèque : plus de 4800 titres sur 65 mètres linéaires ; vous y trouverez l’essentiel de la littérature provençale depuis les troubadours jusqu’à nos jours :
Parmi ces ouvrages :
    - 800  sont en provençal
    - 760 sont bilingues (provençal / français)
    -  80 environ dans d'autres langues : Catalan, Italien, Allemand, anglais, et même … Estonien, Croate, suédois ou romanche
    - 120 sont des «Manuscrits», ouvrages jamais édités.

Cette bibliothèque s'enrichit presque quotidiennement, soit par des dons, soit par des achats dans la mesure de nos modestes moyens financiers, sachant que l'accès à des livres anciens (onéreux) est pratiquement impossible.

    - Plus de 450 titres de revues des pays d'Oc sur 18 mètres linéaires, c'est à dire quelques 5 000 "numéros".
    - Certains de ces périodiques sont en "collection complète" (Armana prouvençau, Lou Gau, l'Aiòli, Prouvènço d'aro, Li Nouvello de Prouvènço …).
    - 35 de ces titres datent d'avant 1900
    - 35 autres se situent entre 1900 et 1920

Les numéros des revues ont été "épluchées", c'est à dire que leur contenu a été répertorié sur fiches ; nous savons ce qu’il y a dedans…

Sonothèque : près de 850 documents sonores ou vidéo, sur 20 mètres linéaires. On y trouve :
    - 120 disques "noirs" (vinyle) environ
    - 260 CD
    -  340 Cassettes audio dont 180 environ sont des enregistrements originaux (jamais édité)
    - 90 cassettes VHS  ou  disques  DVD

Ces documents sonores ont été répertoriés suivant les conseils de professionnels. en particulier nous avons noté sur ordinateur tous les "morceaux" de musique ou chanson que nous possédons, ce qui permet de retrouver trés vite, n'importe quel titre, n'importe quel document.

Les collections de revues et la sonothèque s'enrichissent régulièrement.
Il s'agit de maintenir "à jour" la documentation que nous rassemblons petit à petit.

100 000 coupures de presse et papiers divers classées par thème rangés actuellement dans 330 classeurs, soit 18 mètres linéaires.
Il s'agit essentiellement de coupures de presse (revues et journaux régionaux), mais aussi de dépliants divers, de "vieux papiers", de plaquettes d'information sur un sujet ou un autre … etc.
Tous ces documents traitent de la Provence, ils sont classés par sujet, dans l'ordre alphabétique.
    
- Des centaines d'adresses d'écrivains, de chanteurs, de troupes de théâtre, de groupes folkloriques...

Photothèque : environ 2 500 photos. L'ensemble est répertorié, classé, le contenu, saisi sur ordinateur, est facilement accessible.

Affiches : 600 affiches de spectacles provençaux, de manifestations diverses.
L'ensemble est répertorié et saisi sur ordinateur.

Sujets : environ 5000 "sujets" ou "mots-clé". Ils sont répertoriés sur fiches et permettent de rechercher  les "sujets" dans les différents documents du Centre de Documentation Provençale. Ils sont également dans
 l'ordinateur et sur le site internet.

* Tous ces documents ont pour unique sujet ; La Provence
Ils traitent d'histoire, d'agriculture, de traditions, d'histoire, d'industrie et aussi de sociologie, de littérature, de sciences d'art.... etc.

* Tous les sujets sont abordés

* Tous les documents sont répertoriés, par thème.
     La recherche des renseignements que vous nous demanderez sera très rapide.

L' informatisation de nos fichiers « bibliothèque » -  « sonothèque » -  « revues »  est réalisée sur logiciel FileMaker, pour Macintosh.
Voyez notre site : http://www.documprovence.com

Le  Centre de  Documentation  Provençale

Pourquoi ? :

    - Pour vous aider à réaliser une exposition
    - Pour vous aider à préparer vos cours pour vos élèves
    - Pour vous fournir d'avantage de renseignements en vue  de :
           un exposé, un mémoire, une thèse, une confèrence...
    - Pour apporter des réponses aux questions que vous vous posez  sur LA PROVENCE : langue, géologie, littérature, histoire, personnages, traditions, climat, origine de noms, musique, transports, humour...etc. Quelques 5000 «sujets» répertoriés !

Pour qui ? :

    Pour tous ceux qui veulent en savoir un peu plus sur un sujet donné qui concerne La Provence : chercheurs, enseignants et élèves bien sûr, mais aussi : travailleurs, associations, artisans, économistes et surtout simples particuliers.
Nous voulons que tous ceux qui n'osent jamais aller fouiner dans une bibliothèque soient aussi bien renseignés que les autres !

Comment ? :

 Si vous êtes pressé, téléphonez aux :
              04.90. 30. 19. 54.  (avec répondeur)    ou   90.30.41.39.
    Notre site : http://www.documprovence.com
      e-mail  :   cdp@documprovence.com    
Demandez les renseignements dont vous avez besoin, laissez-nous vos nom, adresse et téléphone; nous chercherons pour vous et vous aurez la réponse rapidement.
Si vous êtes moins pressé écrivez au :
             Centre de Documentation Provençale
            Parlaren à Bouleno - Mairie - 84 500 Bollène

Expliquez-nous en détail ce qu'il vous faut, nous chercherons pour vous et vous aurez la réponse rapidement.

Si vous avez un peu de temps :
        Venez nous voir, consultez les documents sur place, à la     
                                        Maison de la culture provençale, à Bollène.
        Tous les jours  :       sur rendez-vous
       
Internet : Depuis plus de dix ans le Centre de Documentation provençale a son propre site : www.documprovence.com.
On y trouve la liste des "sujets" sur lesquels nous possédons des documents, les catalogues de la bibliothèque, de la sonothèque et des revues.

Vous pouvez aussi nous aider  : Si vous êtes écrivain, chanteur, éditeur, libraire ou simple particulier, vous pouvez nous rendre service et à travers nous, tous les demandeurs de renseignements en nous donnant ou en nous prêtant :  livres, disques,  vieilles revues, cassettes, journaux, vieux bouquins, vieux documents...
Ce qui paraît insignifiant pour les uns est souvent de la plus haute importance pour  d'autres.
                                Merci !

Notre Centre de Documentation a le soutien :  de la Ville de Bollène,
et par l'intermédiaire de Parlaren en Vaucluso : du Conseil Général de Vaucluse et du Conseil Régional de Provence.

- Nous ne vendons pas de livres (sauf livres ou revues en double et éditions PARLAREN, PARLAREN en VAUCLUSO, LI NOUVELLO …).
- Nous  prêtons certains livres : durée limitée, forte caution frais de port en recommandé si nécessaire, à votre charge...

Services :
    Le Centre de Documentation assure en quelque sorte une fonction de service public.

Nous renseignons tous demandeurs, de quelque origine géographique que ce soit : de vive voix en les accueillant au Centre de Documentation Provençale, par téléphone ou par fax, ou encore par courrier postal ou électronique.

Nous aidons aussi bien
    - des élèves ou des étudiants à constituer des dossiers ou des mémoires,
    - des écrivains pour leur procurer des renseignements nécessaires à leurs écrits,
    - des troupes de théâtre qui cherchent des pièces nouvelles à jouer
    - des particuliers intéressés par un aspect ou un autre de notre langue et / ou de notre patrimoine culturel provençal.

 Tous ces services sont effectués à titre gracieux, nous ne sommes pas une entreprise !! Nous ne demandons que le remboursement des frais de papeterie, de photocopies, d'envois postaux.

Site : http://www. documprovence.com

Courriel : cdp@documprovence.com
    
Adresse postale : Centre de Documentation Provençale Parlaren - Mairie - F-84500 Bollène
    
Telephone et Fax : 04 90 30 19 54  (avec répondeur)
    
Adresse géographique : Oustau de la culturo prouvençalo  -  rue du St Sacrement  -  Bollène
Entrée voitures par le :  Cours de la République

                    (Ne jamais écrire à cette adresse)



Icones/Nouvelles_novas/ico_politique/button_0.pngLes députés de la région et la ratification de la Charte des langues régionales - par beeth le 03/02/2014 - 11:11

Les députés de la région et la ratification de la Charte des langues régionales

 

      Quelque 6 000 langues sont parlées dans le monde. La moitié d’entre elles s’éteindra au cours de ce siècle. Mais il existe une prise de conscience croissante qui se traduit, en particulier dans les nouvelles générations, par une reconnaissance mutuelle de la légitimité et de l’intérêt intrinsèque de cette diversité linguistique.
      Adoptée en 1992 et entrée en vigueur en 1998, cette charte qui vise à protéger les langues régionales et des minorités en Europe a déjà été ratifiée par la plupart des pays européens. La France, de par le poids de ses institutions jacobines, fait encore figure d'exception
...

L’Assemblée nationale s’est prononcée, à une large majorité, en faveur d’une modification de la Constitution pour ratifier la charte européenne des langues régionales.


 

assemblee-nationale.jpg


 

  • Ont voté pour :

04
Christophe CASTANER (Socialiste)
Gilbert SAUVAN (Socialiste)

05
Joël GIRAUD (Radical de gauche)

06
Christian ESTROSI (UMP)
Charles-Ange GINESY (UMP)
Rudy SALLES (UDI)

13
Sylvie ANDRIEUX (Non inscrite)
Avi ASSOULY (Socialiste)
Vincent BURRONI (Socialiste)
Gaby CHARROUX (Communiste)
Jean-David CIOT (Socialiste)
Henri JIBRAYEL (Socialiste)
François-Michel LAMBERT (Ecologiste)
Jean-Pierre MAGGI (Socialiste)
Patrick MENNUCCI (Socialiste)

83
Philippe VITEL (UMP)

84
Michèle FOURNIER-ARMAND (Socialiste)


 

  • Se sont abstenus

06
Eric CIOTTI (UMP)

13
Christian KERT (UMP)
Guy TEISSIER (UMP)


 

  • N’ont pas pris part au vote 

13
Bernard REYNES (UMP)
Michel VAUZELLE (Socialiste)

83
Jean-Sébastien VIALATTE (UMP)


 

  • Ont voté contre

05
Karine BERGER (Socialiste)

06
Bernard BROCHAND (UMP)
Jean-Claude GUIBAL (UMP)
Jean LEONETTI (UMP)
Lionel LUCA (UMP)
Michèle TABAROT (UMP)

13
Valérie BOYER (UMP)
Bernard DEFLESSELLES (UMP)
Dominique TIAN (UMP)

83
Olivier AUDIBERT-TROIN (UMP)
Jean-Michel COUVE (UMP)
Jean-Pierre GIRAND (UMP)
Geneviève LEVY (UMP)
Josette PONS (UMP)

84
Julien AUBERT (UMP)
Jean-Claude BOUCHET (UMP)
Jacques BOMPART (Non inscrit)
Marion MARECHAL-LE PEN (FN)



L’AELOC a adressé par mail un courrier de félicitations aux députés qui ont voté le texte de loi, et à ceux qui ne l’ont pas voté elle a demandé les raisons de leur choix. Les réponses seront communiquées à tous.

Le texte comporte les restrictions suivantes :

La République peut ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires adoptée à Strasbourg le 5 novembre 1992, signée le 7 mai 1999, complétée par la déclaration interprétative exposant que :

« 1. L’emploi du terme de “groupes” de locuteurs dans la partie II de la charte ne conférant pas de droits collectifs pour les locuteurs des langues régionales ou minoritaires, le Gouvernement de la République interprète la charte dans un sens compatible avec la Constitution, qui assure l’égalité de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion ;

« 2. Le d du 1 de l’article 7 et les articles 9 et 10 de la charte posent un principe général n’allant pas à l’encontre de l’article 2 de la Constitution, en application duquel l’usage du français s’impose aux personnes morales de droit public et aux personnes de droit privé dans l’exercice d’une mission de service public, ainsi qu’aux usagers dans leurs relations avec les administrations et services publics. »